home
courriel
blog
twitter
facebook
Website Translation Widget


Sponsors
 


 
"Le vin est à la table, ce que la fleur est au jardin". Docteur TANT
Les chroniques de Christian Lagauche
« Qui sait boire sait aimer. Et qui sait aimer sait boire ...»
Christian Lagauche
 
Grand reporter à France Télévision
France télévision
plumefijev
Membre de la PRESSE SPÉCIALISÉE
Souscrire gratuitement!


Présentation de Christian Lagauche
 
Christian Lagauche
Graphique

Le confrère et ami, Christian Lagauche fut journaliste dans différentes publications du groupe Québecor, à Câble-tv ; à Radio-Canada ; à l’agence d’images Cwar-tv à Montréal, puis à Radio France International, à France 3, à RFO. Organisateur avec Claude Girardin de «La semaine de la chanson et de la poésie du Québec «à Chateauvallon en France en 1972. Il est aujourd’hui journaliste spécialisé à la rédaction africaine de France Ô, une chaîne publique du groupe France télévision. Christian Lagauche peut se prévaloir d’une longue carrière dans les différents points chauds de la planète dans les années 80 et notamment avec des reportages au Liban, Israel dans les territoires occupés, en Afghanistan. Correspondant de RFO à Saint-Martin et à Saint Barthélémy dans les Antilles Françaises. Cet ami et confrère de longue date a bien voulu nous offrir une chronique vineuse, sur l’image d’une femme vigneronne africaine en France.

 

Je souhaite, que délaissant quelques instants vos soucis quotidiens, vous appréciez pleinement ce nouvel ambassadeur du vin fin.

Jean Claude DENOGENS

Éditeur de « De Vigne en Bouche la Gazette des Œnophiles »
Fondateur, Grand Chancelier de l’Ordre du Mérite Œnophile
Officier du Mérite agricole Français

 

Langoiran
Les chroniques de Christian Lagauche
Parus en librairie
  Cliquez ici
     
Le Président François Hollande imaugure le 52 ème salon de l 'agriculture
   
Hollande Hollande
   

Dès 7 heures du matin, le 21 février, le président François Hollande a commencé sa visite par le hall des éleveurs avec un premier arrêt au stand de Filousse, la star du salon, une vache rouge flamande de 450 kilos. Ensuite petit-déjeuner avec les professionnels du secteur à la rencontre d'agriculteurs inquiets de l'application du PAC (Politique agricole commune) de l'Union européenne.
Au total, le président français qui a fait honneur aux viticulteurs français a passé près de 8 heures dans les allées du salon.

Une visite sous très haute surveillance, compte tenu des menaces d'attentats. Un agriculteur contestataire a été expulsé.
Pour des raisons de sécurité, les habituelles nocturnes du vendredi jusqu'à 23 heures ont été supprimées, le salon ferme ses portes à 20 heures.

Cette décision fait suite aux débordements de l'an dernier lié à l'alcool.
Beaucoup de jeunes de 18-25 ans ne venaient là que pour boire sur les différents stands.

Eméchés, ils ne respectaient pas les animaux, faisaient du chahut sur les escalators en sautant de l'un à l'autre et en bousculant les visiteurs.
Souvent la tension montait lorsque les exposants refusaient de servir à boire. Certains viticulteurs étaient obligés  de faire très attention afin d'éviter de se faire voler des grands crus.
Idem du côté des stands de l'outre-mer réputés pour leur rhum.
C'est certain, dans un salon qui offre de bons produits du terroir, des vins et des liqueurs, il y a des dérives. Il y en a eu le premier soir de l'ouverture de cette édition.

Climat, environnement et robotique sont au coeur du salon 2015. Cette donnée a été intégrée par les organisateurs du Salon de l'agriculture. Un mouvement s'affiche vers des cultures alternatives.
Ce secteur très vulnérable au changement climatique va devoir s'adapter pour continuer à produire de façon suffisante pour les consommateurs. 21% des émissions de gaz à effet de serre proviennent du bétail et 58 % par l'utilisation d'engrais azotés.
Le débat est ouvert entre les tenants d'une agriculture productiviste et ceux d'une agriculture biologique.

 
Tracteur Machinerie
Tracteur John Deere pour travail dans les vignes SIMA Salon machines agricoles
 

Présentation de nouveaux modèles de machines agricoles :  Un tracteur deux roues motrices plus étroit, un modèle réservé aux vignes plates ou présentant peu de relief de 2m50 et plus.
Le M5 de John Deere entraîné par un  moteur Power Tech 4 cylindres de 85 ch. Ce tracteur présenté dans les espaces extérieurs du salon répond à la norme Tier4i en adoptant une vanne de recyclage des gaz (EGR) et un filtre à particules (FAP).

Parallèlement au salon de la Porte de Versailles, se tient à Villepinte au nord de Paris du 22 au 26 février, le SIMA, le Salon International de la Machine Agricole.
Le constructeur français Carré a dévoilé son robot de binage "Anatis" qui marque le grand retour du désherbage mécanique robotisé qui limite l'utilisation de pesticides. Nouveauté, l'engin collecte des données qui permettent à l'agriculteur de traiter ou pas.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Sauternes un vrai coup de cœur!
   
Sauternes Sauternes
   
Sauternes
   

Mes amis le savent, ce n'est un secret pour personne, je suis un inconditionnel amateur de vins blancs secs ou liquoreux. Des vins séduisants par leur intensité aromatique et les riches parfums de fruits exotiques, des vins  frais et équilibrés. Deux sélections pour ce coup de coeur improvisé.

A suivre le Château Daëne, Barsac Sauternes 2006 de la famille Dubourdieu depuis 1924.
Deuxième cru classé en 1855. Un vignoble sur 15 hectares qui produit un grand vin blanc liquoreux, un vin rare à découvrir à Podensac.
Doisy-Daëne produit également un remarquable vin blanc sec très singulier. Je reste sur la piste.

Autre sélection Sauternes, le Château de Malle. Lui aussi grand cru classé en 1855
Cinq siècles d'histoire dans une gamme de vins fruités. Normal le décor s'y prête à merveille, un château classé monument historique avec des jardins à l'italienne.
Les premières traces de la vigne à Malle remontent au XVe siècle et la plus ancienne référence, remonte elle à 1666. Les 28 hectares du vignoble de Malle ont l'originalité d'être à cheval sur deux prestigieuses appellations : Sauternes et Graves.

Aujourd'hui, c'est la Comtesse  de Bournazel qui supervise le domaine et la vinification de ses vins.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les vins suisses au festival Montréal en lumière du 19 février au 1er mars
   

C'est la Suisse, l'autre pays du vin qui est à l'honneur de la 16e édition du Festival "Montréal en Lumière", avec sa gastronomie et ses vins du Valais.

Le Valais se distingue par une formidable palette de sols, d'expositions, de climats, de terroirs.
Avec tous ses atouts, il est donc normal qu'une multitude de cépages jouissent des conditions idéales pour s'épanouir.
Des cépages qui ont failli disparaître, mais grâce au travail de sauvegarde de certains vignerons fidèles à la tradition, la plupart des cépages ont résisté.
Grâce aussi à l'état du Valais qui a mis en place il y a environ 20 ans un programme novateur en vue de préserver la diversité viticole et d'offrir aux vignerons des plants sains de grande qualité.

Plusieurs producteurs suisses feront le déplacement à Montréal pour présenter leurs vins, dont Philippe Varone et Sylvie Camandona. A travers ce festival, ils espèrent augmenter le volume d'exportation vers le Québec qui est de l'ordre de 30.000 bouteilles. Objectif : atteindre les 70.000 bouteilles

   
Vins suisse Vins suisse
   
Vins suisse Vins suisse
 

Qui dit vin, dit sommelier, ils seront accompagné par Paolo Bosso sacré meilleur sommelier 2013 à Tokyo par Gault & Millau, (Paolo Bosso produit un vin rouge  Il Rosso di Chiara) et du chef Pierre-André Ayer, chef étoilé de Fribourg qui fera découvrir la gastronomie suisse durant ses deux semaines. Ce n'est pas tout, il y aura aussi des stations gourmandes avec S O S Fondue et le restaurant La raclette et ses fromages pour accompagner les vins et vivre des expériences gourmandes afin de braver le froid montréalais.

 
Vins Suisses

Ce n'est pas tout,  vous pourrez découvrir la Suisse à travers une exposition de photographies  et pour les plus aventureux monter sur la Grande Roue Suisse et admirer la Place des Arts et la rue Sainte-Catherine en hauteur.
Enfin vous pourrez rencontrer des auteurs au Salon du livre gourmand du 26 au 28 février sur la place du complexe Desjardins.
Ne manquez pas ce rendez-vous,  ne restez pas dans l'ombre, soyez dans la lumière.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
 
"Sabrer", le Champagne
   
Sabrer le Champagne Sabrer le Champagne
   

L'expression serait militaire de l'époque napoléonienne.
Impatients d'ouvrir leurs bouteilles de champagne pour célébrer la victoire, les Hussards de l'Empereur les auraient décapitées d'un coup de sabre, l'expression à fait son chemin.

Aujourd'hui pas besoin d'être un Samouraï pour effectuer l'opération.
On peut tout aussi bien "sabrer" des bouteilles de champagne, de crémant ou de mousseux, l'effet  est le même, le spectacle est garanti.

 
Sabrer le Champagne Sabrer le Champagne
   

Il suffit pour cela de dépouiller la bouteille de son emballage du col, on enlève aussi le muselet métallique.   On frappe le pli de la couture où le verre de la bouteille a été fermé avec le plat du sabre et non avec la lame. Le geste doit être ferme et précis.
La vitesse du bouchon est surprenante.... 40km/h. Il faut dire que la pression contenue dans la bouteille de champagne est le double de celle d'un pneu de voiture, c'est-à-dire 6 kilos/bars.
Mieux vaut éviter d'effectuer l'opération sabrage face au public.

Si l'opération est réussie, le verre sera coupé net, aucun éclat de verre ne se retrouvera dans la bouteille. En l'absence d'un sabre ou peut aussi utiliser une simple flûte à pied, la positionner à 90° du goulot de la bouteille sur le pli et donner un coup sec, mais s'est plus difficile qu'avec un sabre ou un gros couteau.
Aujourd'hui de nombreux sommeliers utilisent les deux techniques pour ouvrir les bouteilles au cours de soirées festives mais la plus spectaculaire reste le sabre .
Le prix  d'un sabre avec accessoires, gaine, brosse de sabre dans un coffret varie entre 500 et 1.000€. A la prochaine occasion n'hésitez pas à tenter l'expérience de "sabrer"  vous-même le champagne pour étonner vos invités.

 
Sabrer le Champagne Sabrer le Champagne
 

Ne pas confondre "sabrer" et "sabler" le champagne, cette dernière expression signifie boire une boisson d'un seul trait, boire cul-sec. L'origine du sablage d'une boisson viendrait aussi du verre en fusion versé dans un moule de sable fin.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Nouvelle campagne de sensibilisation Éduc/Alcool au Québec
   
EducAlcool Educalcool
   

Des messages à la télévision, au cinéma, sur le web, des imprimés et des affiches déployées dans les bars partout au Québec, en salle et dans les toilettes, dans les hôpitaux, les CLSC, et les magasins de la SAQ à destination des consommateurs et des jeunes de 12 à 16 ans, afin de les sensibiliser aux effets de l'abus d'alcool par des personnages de signalétique.

L'association Educ/alcool a aussi créé l'application "Ivrotexto" pour téléphones mobiles, tablettes et autres appareils portables afin de convaincre les jeunes que la modération a bien meilleur goût.

 
Educalcool Educalcool
 

"Ivrotexto" est une application pour les jeunes pré-buveurs. Une  campagne de sensibilisation pédagogique avec des films d'animation pour retarder le début de la consommation sous forme d'interaction sociale.
Educ/alcool associé à l'Ordre des psycho-éducateurs du Québec a également publié un guide sur les niveaux de consommation d'alcool à faible risque - Limite quotidienne 2 verres par jour pour les femmes, 3 verres pour les hommes.  Maximum 10 verres  par semaine pour les femmes 15 verres pour les hommes. Il est recommandé de s'abstenir totalement de boire de l'alcool au moins un jour par semaine pour éviter l'accoutumance.
Ce guide  fait état des recherches scientifiques les plus récentes sur lesquelles sont fondées les directives élaborées par un groupe d'experts indépendants.

Une étude publiée dans "The British Medical Journal" démontre que plus on passe de temps à son boulot, plus on développe le risque d'être dépendants à l'alcool. Travailler plus de 48 heures par semaine augmente de 12% le risque d'avoir une consommation excessive. Cette tendance est semblable quels que soient le sexe, l'âge où le métier exercé.

Sur l'ensemble des pays observé, 2 millions d'individus seraient potentiellement à risque. Une donnée qu'il faut toutefois relativiser : le chômage expose bien davantage les personnes qui en sont victimes au problème de l'alcool.
Travailleurs ou chômeurs, même combat face à l'alcool, les uns et les autres doivent s'éduquer le plus tôt possible.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le N0. 1178 de Charlie Hebdo dans les kiosques
   
Charlie Hebdo
   

L'hebdomadaire satirique renaît de ses blessures mortelles avec un tirage de 3 millions d'exemplaires en 16 langues une semaine après l'attentat de Paris.

Sur la Une de l'hebdomadaire dessinée par Luz, le Prophète pleure et accorde son pardon en affirmant qu'il est lui aussi Charlie.

Dans le N° du 14 janvier, le Prophète reprend à son compte le slogan mondial contre les attentats qui ont tués 17 personnes.

Voilà ce que l'on  sait du N° 1178 ? Toutes les signatures y seront, y compris celles des disparus, Cabu, Tignous, Charb, Honoré, Wolinski avec des caricatures inédites.

Ce N° des survivants sera tiré à 3 millions d'exemplaires suite aux commandes en avalanche en France et à l'étranger contre 50.000 habituellement.

Le distributeur enregistre des commandes émanant d'organismes divers, en réclamant plusieurs milliers de copies. Des mairies qui veulent les offrir à leurs administrés, des entreprises à leurs employés, etc...

Le droit au blasphème dans le plus pur esprit de Charlie Hebdo. Un journal non violent mais qui porte à rire en réfutant avec virulence toute accusation d'islamophobie. Au cours de son existence, Charlie Hebdo s'en est pris bien moins à l'islam qu'au christianisme et à Jésus, au Pape, aux curés, rabbins.
Le plus étonnant aurait été l'absence de Mahomet dans le N° 1178.
Ce dernier n'a jamais prêché la violence.  

Ce journal si peu consensuel se retrouve aujourd'hui avec le monde entier qui fait corps avec lui. Près de 4 millions de personnes en France étaient rassemblées dimanche 12 janvier par une marche de soutien pour la liberté d'expression et pour la liberté tout court de chaque individu là où il se trouve.

Plus l'homme sera éclairé, plus il sera libre disait Voltaire.
Plus que jamais aujourd'hui, nous sommes tous Charlie.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
   
Bien manger au dessus des nuages
   
Air FRance
   
Air France Air France
   

 Face à la concurrence des vols "Low cost", qui servent le plus souvent des sandwichs payants, indigestes, et sans saveur, les grandes compagnies aériennes redoublent d'efforts gastronomiques pour satisfaire et conserver une clientèle de plus en plus exigeante.
Pour les repas en première classe et en classe affaires, des grands chefs de cuisine sont de plus en plus sollicités pour la préparation de vrais repas gastronomiques en vol.
Cette association a permis de faire avancer la restauration aérienne. Beaucoup de compagnies ont compris l'intérêt de ce service à bord des avions.
Bichonner  le passager est important si l'on veut le revoir et conserver sa clientèle. C'est un enjeu économique. On estime le marché de la restauration aérienne à 10 milliards d'euros.

 
Air Berlin
Air Berlin
  Plateau repas Air Berlin
 
Emirates Airlines Emirates Airlines
 
Etihad Airways
 
Singapore Airlines Air France
 

Air France y consacre 4 % de ses coûts et écoule environ 1 million de bouteilles de champagne, autant de bouteilles de vin.
Singapore Airlines se targue même d'être la seule compagnie à proposer deux champagnes prestigieux à ses passagers de première classe - Dom Pérignon et Krug Grande Cuvée.

Cependant, la nationalité des passagers ajoute des contraintes particulières - repas kasher ou halal et bio depuis quelques temps.
La compagnie indienne ne sert pas de boeuf, de veau, de porc dans ses menus par tradition culturelle. En revanche il y a beaucoup de volaille, de poisson, de homard.
Par respect des cultures et des régimes alimentaires, les compagnies proposent des menus adaptés aux besoins et aux goûts de chacun.

L'offre de restauration est le point fort de la stratégie des compagnies. De nombreux chefs étoilés sont aujourd'hui directement associés à certaines compagnies aériennes. Anne-Sophie Pic, seule femme, trois étoiles au Michelin travaille avec Air France.
Yves Mattagne, deux étoiles pour Jet Airways, Georges Blanc, trois étoiles pour Singapore Airlines.

Plusieurs compagnies aériennes offrent une restauration haut de gamme, Cathay Pacific, Etihad Airways, Air-France, Emirates Airline, Singapore Airlines, Turkish Airlines.

Selon une statistique de Newrest, les coûts d'un repas à bord sont évalués en moyenne entre 5 et 9 euros en classe économique, 15 à 30 euros pour la classe affaires, 50 euros à l'infini il n'y a pas de limite, Emirates propose du caviar iranien) pour la première classe selon la compagnie.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 

Invention et créativité, quelle que soit la destination, nouvelles recettes s'inspirant du patrimoine de la gastronomie mondiale, la restauration à bord est un enjeu majeur pour toutes les compagnies.
C'est la composante de leurs identités.

   
Meilleurs vœux pour 2015
   
Adja et Christian Lagauche
   

Christian Lagauche souhaite aux lecteurs et aux futurs lecteurs européens, nord-américains, latino-américains, asiatiques, océaniens et africains du site Devigneenbouche et de la Gazette des Oenophiles Ses Meilleurs Voeux pour l'Année 2015

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les vermouths français, existent-ils encore!
   
Vermouth
Vermouth Dollin
Vermouth
Vermouth Lillet blanc
 

Apéritif à base de vin blanc obtenu par addition de sucre ou de mistelle (un mélange de moût de raisin et d'alcool), alcool neutre aromatisé par infusion de nombreuses plantes aromatiques. Il titre entre 16° et 18° d'alcool. Le vermouth  rouge doit sa couleur de l'adjonction de caramel. L'appellation viendrait d'une recette allemande "wermut".

Les vermouths français proviennent essentiellement des la région de Sète, Marseillan, Thuir, Bordeaux avec des vins blancs secs (80%), des cépages clairette ou picpoul. Le vermouth de Chambéry est confectionné à base de vins blancs de Savoie et une trentaine de plantes aromatiques alpines, en particulier du génépi.
Un apéritif créé en en 1821 par Joseph Chevasse, inspiré des vermouths italiens. Aujourd'hui la distillerie Dolin poursuit sa fabrication.

 
Vermouth Dubonnet
Affiche Dubonnet
Vermouth Dubonnet
  Vermouth Dubonnet rouge
 

L'apéritif Lillet est né à Podensac, un petit village au sud de Bordeaux près de Sauternes par la volonté des frères Lillet  Raymond et Paul en 1872 en trois déclinaisons, rouge, blanc, rosé. Entreprise rachetée en 2008 par le groupe Pernod-Ricard.
Je me souviens d'une interview avec l'actrice polonaise Anna Prucnal grande amatrice de cet apéritif dans son appartement de la Place des Vosges à Paris.
Un entretien convivial arrosé de plusieurs verres de Lillet blanc. C'était pas mal...
puisque je m'en souviens encore.

Dubo, Dubon, Dubonnet....
Un slogan resté longtemps dans les mémoires de tous les français, dans le métro, sur les bus et les façades des immeubles. Impossible d'échapper à cette pub de l'époque. On doit cet apéro au chimiste Joseph Dubonnet en 1846 au départ pour lutter contre le paludisme. Un vin avec du quinquina et des mistelles blanches et rouges.
Une boisson très en vogue, très appréciée dans le monde réel et fictif par les personnages des romans de Jack Kerouac et de William S. Burroughts. Dans les films de Godard avec Jean-Paul Belmondo. C'est aussi l'apéritif préféré de la reine Elisabeth II, un tiers de Dubonnet, un tiers de gin. La marque appartient à Pernod-Ricard.

 
Vermouth
Vermouth fûts arrosés Noilly-Prat
Vermouth Noilly-Pratt

 

Vermouths Noilly-Prat
 

Un autre fameux vermouth français, le Noilly-Prat entre dans la composition du cocktail favori de l'agent 007 James Bond.
Inventé en 1813 par l'herboriste Joseph Noilly (encore un Joseph, décidément...)
ce vermouth constitué de clairette, mistelle, picpoul, cannelle et gentiane est  toujours élaboré sur le port de Marseillan dans l'Hérault.
Dans l'enclos à ciel ouvert de 10,000 mètres carrés, des milliers de tonneaux sont arrosés régulièrement pour limiter l'évaporation du vin.

Cette entreprise familiale a été reprise par le groupe Bacardi-Martini, sa recette demeure artisanale et sa fabrication manuelle. On peut visiter le site de production de Marseillan de mars à fin novembre.
L'occasion pour le visiteur de faire une halte sur les bords de l'étang de Thau pour déguster les fameuses huitres de Bouzigues avec un petit vin blanc et l'apéritif local entre mer et vignes et de bronzer intégral sur  les plages naturistes du Cap d'Agde.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
La feuille de vigne rouge, l'ange gardien des artères
   
Vigne rouge Vigne rouge
   

Les américains la surnomme "French Paradoxe", la vigne rouge Vitis vinafera var tinctoria soulage les insuffisances veineuses. Ses polyphénols comptent de puissants anti oxydants protecteurs des vaisseaux.
La vigne rouge est particulièrement indiquée en cas de problème circulatoires : jambes lourdes, varices.... Plusieurs études ont confirmé son efficacité pour réduire l'oedème. C'est aussi une plates de choix pour les personnes hypertendues et diabétiques.
Le vin rouge réduit trois types de flavonoïdes qui se concentrent dans ses ses feuilles et ses pépins. Ces polyphénols préviennent l'oxydation des cholestérols.

Les OPC (oligo proanthocyanidine) agissent sur l'élasticité des vaisseaux.
Pour une action à long terme, prendre les feuilles de vigne en infusion (1à 2 cuillère à soupe par bol) à raison d'un bol par jour durant 12 semaines.
Effets bénéfiques en magasins bio sur le système cardio-vasculaire, pour jambes lourdes, tuméfactions, hémorroïdes, couperose.

Le marc de raisin et la vigne sont aussi utilisés depuis quelques années pour de nombreux cosmétiques antiâge. L'huile de pépins de raisin est employée en massage, idéale pour les peaux sèches, également pour les cheveux.
Mieux, des chercheurs de l'Université du Colorado ont montré qu'un constituant de l'extrait de pépins de raisin B2G2 induit la mort cellulaire ou apoptose des cellules cancéreuses de la prostate tout en laissant les cellules saines indemnes.

Riche en vitamines A,B et C. Ce sont des bienfaits de la feuille au fruit, le raisin contient à peu près tout les oligoéléments assimilables par l'organisme.
Aliment nourrissant et véritable allié de votre santé.
Energétique, reminéralisant, détoxiquant, laxatif, il possède un effet sur la mémoire.
Si vous souffrez d'insomnies, mangez beaucoup de raisin avec les pépins.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le vin chaud alsacien - Tradition de Noël
   
Vin chaud
Vendeur de vin chaud
Vin chaud d'Alsace
  Recette de vin chaud pour deux personnes
 

 

Vin chaud Vin chaud
Bredele Bretzel
   

Pour contrer les rigueurs de l'hiver, les alsaciens sont très attachés à une tradition incontournable, le vin chaud ou glühwein que l'on peut consommer dans les rues de la vieille ville de Strasbourg, dans la quartier historique autour de la cathédrale durant presque six semaines pendant la période des fêtes de fin d'année.

L'origine de cette boisson vient des pays nordiques.
La tradition s'installa en Suède, lorsque le le roi Gustav Vasa se fit préparer un vin du Rhin chauffé avec du sucre, cannelle, cardamome, clous de girofle, gingembre, miel. A partir de 1600, cette boisson devint populaire sous le nom de Glögg. Avec principalement du vin rouge, mais aussi avec du blanc.
La tradition prit de l'importance   à la période de Noël. Chaque marchand de vin proposait sa propre recette avec des épices sur les marchés de Noël des pays germaniques et d'Alsace.

Crée en 1570 le traditionnel "Christkindelsmärick" (Marché du petit Jésus),en 2014, il s'agit de la 444e édition du marché de Noël de Strasbourg, le plus grand marché de Noël européen. 2 millions de visiteurs et 250 millions d'euros de retombées économiques cette année. Une belle réussite qui s'exporte même au Japon. Le marché de Noël de Strasbourg c'est l'occasion aussi de faire découvrir les produits locaux, la charcuterie, les vins, les bredeles, les bretzels et les pains d'épice.

Noël reste ancré en Alsace dans un terreau religieux catholiques et protestants qui permet à cette région de conserver précieusement ses traditions culinaires et festives dans une ambiance magique.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les cidres roses normands et québecois
   
Cidres roses
Le cidre Michel Jodoin au Québec
   
Cidres roses
Cidrerie l'Écusson à Livarot en Normandie
Cidres roses
Cidre rosé Écusson
   
Cidres roses
Cidre Michel Jodoin à Rougemont au Québec
 

Dans un esprit d'innovation et dans la  perspective du renouvellement de la modification des codes, des habitudes et des goûts du consommateur, les producteurs de cidre élaborent des stratégies publicitaires tous azimuts.

La dernière en date, la commercialisation des cidres rosés. Les cidres rosés sont des produits originaux qui plaisent à un large public.
Avec 3° pour éviter une nouvelle fermentation, il est plus rafraichissant et moins alcoolisé que le cidre traditionnel. Le cidre rosé connait un succès fulgurant auprès d'une clientèle branchée.

C'est le cas de la Maison Ecusson en Normandie à Livarot, entre Lisieux et Alençon en pays d'Auge.
En Normandie écusonner, c'est l'art de greffer un pommier pour récolter les meilleures variétés de pommes. C'est grâce à ces assemblages que les maîtres cidriers élaborent depuis 1919 des cidres raffinés et fruités avec des pommes à chair rouge. Un produit sans colorant. La production est passée de 100.000 bouteilles à 3 millions en trois ans. Un rosé pétillant qui s'accommode bien avec le fromage Livarot.

Au Québec, c'est le même engouement avec des pommes McIntosh. Michel Jodoin à Rougemont à une heure de Montréal produit un cidre jeune puisqu'il n'a pas vieilli après la fermentation. Les Jodoin sont pomiculteurs de père en fils depuis 100 ans sur le domaine familial. Michel Jodoin a obtenu le permis d'exploitation et de fabrication du cidre en 1988. Un cidre qui se marie très bien avec le fromage d'Oka.
Autre originalité des cidres québecois, le cidre de glace.
Avec sa couleur, le cidre rosé est une boisson festive et élégante, loin des clichés, très apprécié par la gente féminine, qui se déguste soit à l'heure de l'apéritif en cocktail ou avec fromage et dessert.
Il faut désormais compter avec le pétillant succès du cidre rosé naturel des deux côtés de l'océan. La fièvre de l'apéricidre est lancée.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Florence Pelletier, les caves de Coiffy
   
Vin fleur Vin fleur
   

Florence Pelletier ne se contente pas de produire du pinot noir, du gamay, chardonnay et auxerrois et des vins rosés en fûts. Elle compose aussi avec des fleurs sauvages des vins et des liqueurs en Haute-Marne.

Elle élabore huit vins insolites tel le Caliciae aromatisé au susier, préconisé au Moyen-Age contre les rhumatismes. Cette vieille recette revoit le jour et fait du Caliciae une boisson unique en apéritif accompagné de foie gras.
Elle fabrique aussi en digestif, l'Hypocras et le Preslix avec des plantes cueillies autour de la Chapelle de Presles.

 
Vin fleur Vin fleur
 

Un peu d'histoire. En 1890, le phylloxéra ravage les vignobles de Coiffy-le-Haut au sud-est de la région Champagne-Ardenne et provoque l'exode rural. La vigne n'intéresse plus personne.

En 1983, il ne subsistait que quelques plants de vignes hybrides replantés à la suite de la maladie de la vigne. Des vins qui ne donnaient plus la qualité d'autrefois.
En cette même année, Henri Pelletier, alors maire du village decida de redonner ses lettres de noblesse au village. Le vignoble de Coiffy renaissait.
Florence Pelletier s'installe comme viticultrice en 1996 après des études d'oenologie à Beaune.
Engagé dans une démarche d'agriculture raisonnée, le domaine Pelletier adopte définitivement le bio en 2009.

 
Vin fleur
 

La culture en lyre permet d'optimiser l'ensoleillement et donne des vins plus aromatiques. La mise en bouteille est entièrement réalisée au domaine et la récolte est entreposée dans les caves voutées restaurées.
Florence Pelletier organise sur réservations des ateliers vinifloraux gourmands en cuisine pour éveiller les sens et étonner les papilles à Coiffy.

Domaine Florence Pelletier, les caves de Coiffy

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Escapade à Matmata-Tijma en Tunisie
   
Tijma Tijma
   

Malmenée par la crise et quatre ans après la chute de Ben Ali, le 14 janvier 2011, la Tunisie cherche à retrouver ses touristes et à redorer son blason touristique.
Les initiatives se multiplient hors des sentiers battus habituels.

Direction Matmata - Tijma à une quarantaine de kilomètres de Gabès.
A 600 mètres d'altitude, des promoteurs misent sur le tourisme troglodyte. Pas très loin de Tozeur, ils ont transformé des habitations troglodytes en maisons d'hôtes. C'est le dépaysement total.

 
Tijma Tijma
 

Invisibles de la route, au fond d'un cratère qui fait office de cour, elles se fondent naturellement dans le paysage désertique de terres ocres. On accède aux chambres par un tunnel. C'est le début de l'aventure.
Dépouillées, épurées, d'une beauté simple, d'un confort acceptable pour le voyageur en quête d'insolite et de découverte.

L'accueil de Chocki Belazi, le directeur est chaleureux comme la température du lieu. On pourrait croire à première vue, que ce dépaysement est un retour vers le passé.... Ce type d'habitations existait il y a 3,000 ans. Au contraire on avance vers le futur.
C'est là que le cinéaste américain George Lucas a tourné la sage de " La guerre des étoiles - Stars Wars " on a l'impression de vivre avec Jedi et Dark Vador. L'hôtel a servi de décor au film.
Dans cette région soumise à de fortes chaleurs, cet aménagement particulier au fond du cratère de l'habitat permet de faire pénétrer la lumière dans les pièces souterraines, tout en y conservant la fraicheur.

Inquiète au début de devoir dormir dans une sorte de grotte, notre monteuse Samira Médaguine à trouvé le séjour reposant et vivifiant, ce qui n'est pas toujours le cas lors des reportages.

 
Tijma
 

Après la révolution dite des Jamins ou le Printemps arabe tunisien, le tourisme s'est effondré. Une perte considérable pour l'économie tunisienne.
Aujourd'hui, la Tunisie ne ménage pas ses efforts pour récupérer ses voyageurs étrangers et leurs devises.

Etre dans le désert, n'exclut pas pour autant déguster les vins rosés tunisiens ; la Tunisie possède 14.000 ha de vignoble qui répartissent ainsi : 50 % de rosés, 35 % de rouges et 15 % de blancs, cette spécificité est due au climat, les vins rosés se boivent très frais.
Les islamistes du parti Ennadha  au pouvoir en 2011 ont augmenté les taxes sur les boissons alcoolisées, reste que malgré cela, 70 % de la production est écoulée sur place, les 30 % restants sont exportés vers la France et l'Allemagne.

Le Printemps arabe tunisien n'a pas eu l'effet escompté, la révolution a été kidnappée par les islamistes.
Aujourd'hui avec les dernières élections législatives, le pouvoir politique s'est équilibré avec la victoire des laïques.
L'activité touristique a besoin de se revaloriser pour sortir du marasme-politico-économique dans lequel la Tunisie s'est engluée ces dernières années.
Les nouvelles initiatives touristiques comme les séjours troglodytes sont les bienvenues sans oublier les séjours balnéaires qui ont fait de la Tunisie une destination très prisée.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Dans le désert du Sinaï avec Monique Ayoun
   
Monique Ayoun

Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore, Monique Ayoun est l'auteur de plusieurs romans, "Le radeau du désir", "Troubles de femmes", "Viens!", "L'histoire de mes seins".
Monique Ayoun aime évoluer dans un univers littéraire sensuel, où le bruissement des chairs est perceptible, où l'érotisme est le maître-mot. Ses récits, ce sont des rencontres et des histoires d'amour pleines de volupté, de passion, de sensualité et de plaisirs charnels.

Monique Ayoun

 
 
Monique Ayoun

J'ai rencontré Monique Ayoun pour la première fois chez son cousin, Jean-Pierre Stora avocat et musicien au début des années 80. Vous me direz que ce site oenophile n'est pas l'endroit pour dévoiler ma vie privée et encore moins celle d'une autre personne. Vous avez certainement raison, (depuis tout ce temps, il y a prescription) mais la sortie de son dernier livre "L'histoire de mes seins" remémore en moi des souvenirs personnels de notre relation, qui au départ était improbable.
Improbable pourquoi?  Parce qu'elle était hyper-intelligente, lettrée, cultivée, bardée de diplômes et moi un primaire mal dégrossit.

Jean-Pierre Stora et Monique Ayoun  
   

Je me souviens de notre premier voyage. Nous étions en reportage dans le désert du Sinaï à Charm-el-Sheik où se tenait la rencontre entre Sadate et Begin, le 4 juin 1981. Cette partie de l'Egypte était encore sous contrôle israélien. 
Charm-el Sheik n'était pas encore la station balnéaire d'aujourd'hui, le rendez-vous de milliers de touristes friands de soleil et de plongée sous-marine. C'était un coin perdu entre le désert et la Mer Rouge dans le golfe d'Aquaba. Un seul hôtel, entièrement occupé par la presse américaine.
La rencontre entre l'égyptien et l'israélien était placée sous très haute sécurité. Il faisait très chaud, impossible de se baigner pour se rafraichir pendant les longs moments d'attente que connaissent les journalistes de terrain lors des ces rencontres entre chefs d'états. Sécurité maximum, il y avait des hommes-grenouilles des services de sécurité dans l'eau pour empêcher toute intrusion venant de la mer.

Sadate et Bégin
Sadate et Begin
 

Résultat, à force d'attendre sous le soleil sans protection et sans chapeau, j'ai attrapé un coup de soleil douloureux et une insolation à un point tel que Monique venait me couvrir le corps de yaourt pour soulager mes brûlures dans notre chambre d'hôtel à notre retour à Tel-Aviv. C'est un souvenir qui marque un homme.
Je me souviens aussi de la femme militaire armée d'une mitraillette Uzi que nous avions pris en stop sur la route, elle avait exigé de façon très autoritaire que nous mettions nos ceintures avant de monter dans notre véhicule.
J'ai en mémoire les "slira, slira", lorsque Monique tentait de se renseigner en hébreu dans les rues de Tel-Aviv auprès d'israélien dans notre traque réussie de Flatto Sharon, un député israélien en délicatesse avec la justice française.
C'est durant ce reportage qu'elle a terminé son premier roman "Le radeau du désir", j'ai eu le privilège d'être son premier lecteur feuille après feuille de son manuscrit. Souvenirs aussi de dîners chez ses parents certains vendredi de shabbat, rue Vercingétorix à Paris et des fringales gourmandes de Monique chaque fois qu'elle passait devant une pâtisserie. Que dire aussi des crises de "ayounite aiguë" de mon épouse Anne-Marie qui suivirent ce voyage.

 
Monique Ayoun

Je suis heureux d'avoir participé avec elle à sa première production audiovisuelle, un documentaire sur l'écrivain Michel Tournier dans son prieuré et aussi d'avoir été associé au projet  avorté d'interview en caméra cachée d'Henri Michaux, le poète ermite. Monique Ayoun est d'ailleurs titulaire d'une Maîtrise en lettres sur Michaux.
Monique Ayoun a tracé sa route depuis notre première rencontre il y a 35 ans. Aujourd'hui auteure reconnue, elle a collaboré à l'émission religieuse juive de Francetélévisions "A Bible ouverte" avec le rabbin Josy Eisenberg, elle est également chroniqueuse littéraire à "Télé Obs" du Nouvel Observateur, à "Psychologie magazine", à Biba" et à "Page".

Au début de cet article, je disais que cette relation devait être improbable, parce que j'ai toujours eu peur des femmes dotées de fortes poitrines. Parfois il faut savoir surmonter ses peurs.
Depuis, il y a eu Matalana, Victoire, Huguette et Adja, comme quoi, il ne faut jamais dire jamais. Quoi qu'il en soit, j'ai toujours beaucoup de plaisir à lire les romans de Monique Ayoun,  le prochain "L'amant de Prague" sortira en janvier 2015.

Séance de dédicace  
 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
La fée verte est de retour - L'absinthe
   
Absinthe
Absinthe
   

Jusqu'en 1915, l'année de son interdiction en France, l'absinthe a été une boisson très prisée dans les bistrots et les cabarets de Paris, jusqu'aux bars du monde entier. L'engouement pour l'absinthe s'est répandu en cascades. Pourtant on dit que cette plante est tellement amère que même les moutons n'en mangeaient pas....

Mythe ou réalité ? Est-ce que l'absinthe rend fou ?
On n'hésita pas en France à bannir la fée verte des comptoirs sur cette allégation. La légende est toujours bien ancrée dans les esprits, au point tel que sa réhabilitation en 1988 est passée presque inaperçue.

Accusée de tous les maux au début du XXe siècle, cette boisson titre 72° d'alcool et contient une molécule toxique la thuyone qui favorise les crises d'épilepsie. Le terme "absintisme" montre que l'on jugeait les effets de l'absinthe bien plus dangereux que l'alcoolisme et autre boisson alcoolisée, provoquant une ivresse plus bruyante et une agressivité pouvant conduire au meurtre ou au suicide.
Aujourd'hui l'absinthe ne fait que 45°.
Pour être à nouveau commercialisée, son taux de thuyone a été réduit à 35mg par kilo.
La dégustation de l'absinthe se fait toujours comme autrefois, en versant de l'eau sur le liquide concentré au travers d'une cuillère en argent perforée contenant un morceau de sucre.  

 
Absinthe Absinthe

Très appréciée pour son goût anisé et ses reflets verts par les poètes ténébreux ou les peintres maudits, Beaudelaire, Rimbaud, Verlaine, Degas, Van Gogh.
Etre ou ne pas être.... telle était la question de Shakespeare dans sa pièce Hamlet ! Une question que se posaient souvent les artistes torturés.

C'est une victoire pour la Fédération française des spiritueux. En effet depuis mars 2010, les suisses se battaient pour être les seuls à pouvoir utiliser l'appellation absinthe.
L'histoire nous apprend que la plante prend ses racines dans le Val de Travers en Suisse où
"la mère Heriod " distillait en 1797 de la liqueur d'absinthe dans sa cuisine.    
Recette rachetée en 1798 par le Major Daniel-Henry Dubied. C'est le gendre du major, Henri-Louis Pernod qui accompagne le succès grandissant de la boisson en créant à Pontarlier une distillerie.
Dans cette ville frontalière avec la Suisse, on produisait jusqu'à 55.000 bouteilles par jour.

 
Absinthe Absinthe
 

Le retour en grâce de cette boisson fait de nos jours les affaires des distilleries locales.
François Guy a été l'initiateur du retour de la fée verte dans les débits de boissons et des supermarchés, mais cela reste marginal. La production est de 100.000 bouteilles par an.
Blanchie, la fée verte peut revivre, mais le pastis autre boisson anisé a pris le relais auprès des consommateurs.
En Suisse la production a repris en 2005 dans le Val de Travers, berceau de son origine.

La versinthe verte est le nouveau nom de cette boisson, les appellations " liqueur à base de plantes d'absinthe et boisson spiritueuse à base ou extraits de plante d'absinthe " sont les seules autorisées. La loi de mars 1915 a été abrogée en 2010 en France réhabilitant ainsi la boisson et permettant la commercialisation sous le nom d'absinthe, tout comme en Suisse ou comme d'autres pays où la fée verte n'a jamais été interdite.
Avec le retour de l'absinthe, c'est la fin d'un mythe tenace qui disparaît.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
   
Fossier, la vie en rose
   
Fossier Fossier
   

Né il y a plus de 300 ans, le biscuit rose de Reims a su conserver grâce à sa double cuisson d'où le mot " bis-cuit ", une texture qui lui permet d'absorber les liquides.
C'est pourquoi, il ne doit pas être croquer à sec mais trempé dans une boisson ou utilisé pour faire des desserts, en décoration de charlotte ou autre gâteaux.

La tradition veut qu'il soit le compagnon idéal et inséparable des vins de champagne ou plus simplement trempé dans un verre de vin rouge des coteaux champenois, tel le Bouzy rouge pour le ramollir. Il peut aussi accompagner l'apéritif avec porto, banyuls, ratafia ou différents pinots.
Agréable aussi avec le thé ou café. Le biscuit rose de Reims est l'autre spécialité locale la plus connue après le champagne.

A l'origine le biscuit était blanc, il doit son teint rose au carmin, un colorant rouge naturel ajouté à la recette produit à partir des femelles cochenille. Le biscuit s'est paré de rose afin d'estomper les fines particules noires extraites de la gousse de vanille qui tachetaient sa robe.
Outre sa couleur rose, il est caractérisé par une texture craquante et fondante. Son poids traditionnel est de 100g la douzaine.

Sa création remonte à 1691, à cette époque, les  boulangers de champagne soucieux d'utiliser la chaleur du four après le défournage, eurent l'idée de créer une pâte spéciale qui après avoir subi une première cuisson était laissée dans le four à pain où elle finissait de sécher.
La recette est inchangée depuis cette date et  est sans aucun doute l'un des derniers "bis-cuit " véritables. L'entreprise Fossier est l'unique dépositaire du savoir-faire et de l'appellation et la plus
ancienne biscuiterie de France.
Le fameux biscuit rose de Reims a fait la renommée mondiale de la Maison Fossier.
Le secret de fabrication est perpétué de génération en génération depuis1756.
Son usine rose bonbon est ouverte à la visite à Reims, la capitale du champagne.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le crémant sort enfin de sa bulle
   
Crémant Crémant
   
Crémant Crémant
   

Le chemin a été long et fastidieux, mais la réussite est là.
Beaucoup ont considéré que les crémants étaient des vins de seconde zone dans le pays où le champagne règne en maître absolu. Rien n'est plus faux.

Il faut abandonner cette idée, bien des crémants rivalisent et parfois combien supérieurs à des champagnes bas de gamme. L'atout des crémants repose sur deux facteurs, la qualité et le prix.
Les crémants ont su tirer leur épingle du jeu, l'écart entre champagne et crémant se réduit peu à peu. Comme dans tous les secteurs, l'union fait la force.

Avec l'interdiction d'inscrire la mention " méthode champenoise " sur les bouteilles de crémant et en utilisant la mention " méthode traditionnelle " et surtout en restant fidèle à la technique d'élaboration qui a fait le succès du champagne, les vins effervescents se sont regroupés sous le nom de crémant suivi du nom d'une région avec des appellations VMQPRD (vin mousseux de qualité produit dans une région déterminée), comme crémant de Champagne, ça existe aussi, de Bourgogne, du Jura, d'Alsace, de la Loire, de Bordeaux, de Limoux. 7 AOC ont su gagner en qualité et notoriété. D'autres portent le nom de vins mousseux de Bugey, de Savoie, de Saumur, de Blanquette de Limoux ou Clairette de Die.

Le crémant de Limoux est produit dans le département de l'Aude en Languedoc-Roussillon à l'ouest des Corbières. Le climat de Limoux est favorable à la production de blanc, la zone est influencée par la proximité de la Méditerranée et de l'Océan Atlantique. On distingue la Blanquette de Limoux dite brute et la Blanquette dite méthode ancestrale ainsi que le crémant de Limoux.

" Savoir boire pour savoir vivre " telle est la devise de la Confrérie des Capitouls les fins gosiers de Limoux en Languedoc à 25 kilomètres de Carcassonne.
L'appellation crémant impose une vendange manuelle à juste maturité des raisins et un rendement d'extraction de 150 kilos de raisin pour un hectolitres de vin.

A Limoux pour les fêtes, le blanc de blanc s'est habillé de rouge chez Gérard Bertrand petit-fils de viticulteur pour sa cuvée spéciale Code Rouge.
Il a été distingué signature de l'année par le guide Bettane + Desseauve 2015 comme ambassadeur des vins du sud de la France. Une distinction qui prend tout sons sens pour cet ancien rugbyman, l'essai a été marqué et transformé.
Fort de cette reconnaissance, l'appellation crémant est maintenant usurpée à l'étranger. La progression des ventes annuelle est de 7 à 8 %.

Les crémants sont aujourd'hui d'un haut niveau qualitatif. Rien de tel qu'une identité propre qui est le seul gage du succès. Le crémant a conquis ses lettres de noblesse, il joue maintenant dans la cour des grands.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les vignes de Palestine
   
Nadim Khoury
Nadim Khoury
Canaan Khoury
  Canaan Khoury
 
Les vignes de Palestine
 

Le défi est immense, produire du vin en Palestine.
D'un côté il y a Nadim Khoury le père premier et seul brasseur des bières Taybeh, de l'autre Canaan Khoury le fils qui espère suivre les traces du père et devenir le premier vigneron, producteur de vin 100% palestinien.
La terre palestinienne produit 21 sortes de variétés de raisins, c'est le second secteur de production agricole avec l'olive.
Jusque dans les années 1960, Taybeh, le village de la famille Khoury pratiquait le viticulture, mais la maladie, le phylloxéra a anéanti les ceps en 1966. Depuis plus personne n'a jamais songé à replanter.

De nos jours, seuls deux monastères cultivent encore la vigne, le premier à Latroum qui est depuis 1967 en territoire israélien, le second Crémisan près de Bethléem est menacé de destruction par le mur de séparation édifié par Israel.

Pourtant ces difficultés n'arrêtent pas les Khoury. Canaan 23 ans, diplômé en ingénierie mécanique d'Harvard aux Etats unis à travaillé avec un expert oenologue pour acquérir toutes les connaissances sur le vin afin de gérer la production d'un bout à l'autre.

En 2013, père et fils se sont lancé dans la production de 24.000 bouteilles d'un premier cru de seurat, merlot et cabernet, uniquement des vins rouges. Du sauvignon blanc a été planté, ce sera la prochaine cuvée.

Toutefois, si le village de Taybeh est bien situé à 930 mètres d'altitude avec un ensoleillement de plus de 200 jours par an, bénéficiant d'une légère brise et des nuits fraîches, les obstacles au développement sont nombreux.
L'approvisionnement en eau est le principal problème. Il faut ajouter à cela, les checks-points et le voisinage pas toujours facile avec les implantations des colonies israéliennes qui grignotent inexorablement les flancs des collines. Des pieds de vigne des Khoury ont déjà été arrachés par les colons qui ne souhaitent pas que les plants s'étendent.

Seuls contre tous, les Khoury père et fils, chrétiens doivent faire face aux antagonismes locaux.
D'un côté Israel, de l'autre les extrémistes musulmans.
Le pari est osé sur cette terre de conflits où tout peut basculer en un rien de temps.
La devise de la famille Khoury : Entreprendre c'est aussi résister, est à l'image de la situation politique de la région.
Souhaitons que le vin Made in Palestine du fils puisse avoir autant de succès à l'exportation que la bière du père.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Évasion à Dakhla
   
Dahkla
 
Dahkla

Comme dans la célèbre chanson de François Deguelt, il y a le ciel, le soleil et la mer, mais pour que cela soit complet il faut y ajouter, le vent et le sable.
Le sable du désert vient se marier avec le sable des plages où l'eau de l'Atlantique est à 25°C à 1.700 kilomètres de Casablanca et à 400 de  la frontière avec la Mauritanie, exactement sur le Tropique du Cancer.
Dakhla, petit port de pêche est situé sur la côte du Sahara Occidental (l'ancien Sahara espagnol), niché entre les dunes au bord d'une lagune sur une presqu'île de 40 kilomètres de long qui forme la Baie Rio de Oro. On y parle l'arabe, le français et l'espagnol.

   

A l'époque, Dakhla était surtout une base de l'Aéropostale avec Mermoz.
Il semblerait que Saint-Exupéry ait trouvé l'inspiration de son oeuvre "Le Petit Prince" à Dakhla.
Aujourd'hui, même si le gouvernement marocain a investi des des structures touristiques, c'est encore le dépaysement total. Des centaines de kilomètres de plages désertes au nord et au sud de Dakhla.
Cette région longtemps incertaine à cause du litige territorial entre le Maroc et le Front Polisario, aujourd'hui la région est totalement sécurisée.

   
Dahkla Dahkla
 

Un carrefour pour les amateurs de vraie nature, de pêche au gros, de surf et de wind-surf. Un émerveillement pour les yeux en découvrant les dauphins, les tortues marines, les flamants roses. C'est la paradis des randonneurs à pieds ou en 4X4 avides de gravir La Dune Blanche ou de bains d'argile blanche, ou de prendre une douche à la source d'Asna aux vertus dermatologiques.

On peut aussi passer une nuit sous une tente nomade dans le désert et admirer le ciel en cherchant  Beltegeuse, Cassiopée, ou l'étoile du Berger. Ne pas oublier de faire un détour vers le parc à huitres à la qualité incomparable. Une destination agréable. Il ne fait pas trop chaud malgré la proximité du désert, il y a toujours du vent à Dakhla. Un immense parc éolien est en projet.

Tranquillité absolue, pas de bars pas de discothèques en ville. Farniente, gastronomie et repos sont les maîtres-mots. De nombreux artistes et des personnalités de la Jet-set, viennent s'y reposer.  Le désert oui, mais avec tout le confort nécessaire.

 
Dakhla Dakhla
 

Bernard Vivien, un français, ancien propriétaire de station de radio en France gère deux hôtels, le Buenvista en plein centre ville plutôt destiné aux hommes d'affaires et aux voyageurs pressés et le  Riad Calipau Sahara, sorte de caravansérail avec 44 chambres et suites un peu à l'écart à 5 minutes de l'aéroport (desservi par Royal Air Maroc), La proximité de l'aéroport permet de jouir  jusqu'à la dernière minute du séjour.

Plage privée, piscine d'eau de mer. Toutes les suites du rez-de-chaussée bénéficient chacune d'une piscine privative d'eau de mer. Le restaurant est  de premier choix, huitres coquillages, poissons frais du jour, couscous, et ragout de chameau au menu, sans oublier les vins marocains et un personnel aux petits soins.

Le spot de glisse; surf, wind-surf et kite-surf de Dakhla est de renommée internationale. On vient de partout pour profiter du vent. Cinq écoles nautiques sont installées près de Dakhla.

360 jours de soleil et de vent par an... Qui dit mieux? 

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Donne du Rhum à ton homme ...
   
Canne à sucre Coupe cannes
   

Du rhum et du tabac et tu verras comme il t'aimera chantait Georges Moustaki.

Traditionnel ou arrangé, le rhum est un incontournable compagnon de séduction.
On dit que c'est Christophe Colomb qui aurait introduit la canne à sucre dans la Caraïbe à la fin du XVe siècle.
Les premières cannes auraient été plantées sur l'île d'Hispaniola, aujourd'hui Saint-Domingue, d'où serait partie en 1506, la première cargaison de sucre vers l'Espagne.

Dans les colonies françaises de la Caraïbe on évoque une eau-de-vie, le Tafia associé à la production sucrière. C'est seulement quelques années plus tard que le terme rhum sera finalement utilisé.
De qualité médiocre le Tafia était réservé aux esclaves des plantations. Ce n'est que vers le XVIIIe siècle que de réels progrès des techniques de distillation seront utilisés.

Aujourd'hui le rhum est consommé partout dans le monde sur les cinq continents, mais c'est incontestablement les Caraïbes qui produisent les rhums les plus réputés.
Un rhum millésimé, c'est tout l'Univers dans un verre.

Les DOM (département français d'Outre-Mer) produisent 40% des rhums vendus en Europe, suivis de près par les pays ACP (Afrique-Caraïbe-Pacifique) avec 35% en rhums légers.
Souvent les nombreux touristes découvrent le "Ti punch" à l'occasion d'un séjour dans les Antilles.

Le rhum Triple millésimé Trois-Rivières en Martinique, issu comme son nom l'indique de trois assemblages, produit phare de la célèbre plantation martiniquaise créée il y a 350 ans.
Vieilli en fûts de chêne français et américain. Ce rhum aux arômes de pain d'épice et de noisettes mérite d'être dégusté pour lui-même. De quoi rehausser vos fêtes de fin d'année.

 

Le Rhum Barbancourt Rhum
 
Barbancourt
 

L'un des pays les plus pauvres; Haïti, fut aussi un grand producteur de cannes à sucre. A cette époque le développement de l'esclavage allait de pair avec la production. On avait besoin de main d'oeuvre pour alimenter l'Europe en sucre.
Aujourd'hui le rhum d'Haïti se résume a un nom : Barbancourt.
Louis Barbancourt, originaire de Charente (pays du cognac),  importe son savoir-faire du cognac avec double distillation. Un rhum différent de celui de la Martinique. Le moût fermenté est plus fort (7%vol.) et la distillation se fait par double chauffe au sortir de l'alambic (distillation 90% alors qu'il est de 70% en Martinique et en Guadeloupe).
Tout comme le cognac, le rhum haïtien vieilli lui aussi en fût de chêne français provenant du Limousin. Le fleuron de la marque : le 15ans d'âge, le must de la réserve du domaine.

 
 
" Made in Ailleurs ", Manouchka au Niger - Production CWAR-TV1 Montréal

Manoucheka
 

C'est l'ex top-model canadien Manouchka, d'origine haïtienne qui m'initia à la dégustation du rhum Barbancourt lors du premier FIMA (Festival International de la Mode Africaine) dans le désert du Niger près d'Agadès.
Pour être franc, je dois dire que je n'ai pas résisté longtemps à la fois à l'appel du désert ni à l'appel de Manouchka, il faut dire que tous les éléments pour succomber étaient réunis en un seul lieu; beauté du site, mannequins de rêve Rebecca Ayoko, Katoucha, Esther Kamatari pour ne citer que celles là, en plus d'une  volupté et d'une ambiance chaleureuse  la nuit sous un ciel étoilé et les dunes de sable.
Normal en plein désert, il ne pouvait en être autrement. Vous comprendrez aisément que j'avais pour moi toutes les circonstances atténuantes.
C'est là aussi que j'ai glissé  à l'oreille de Manouchka : "Donne du rhum à ton homme et tu verra comme..."
Le reste est censuré, c'est une autre histoire.  

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les vins du pays du cèdre - Liban
   
Raisins du Liban Cèdre du Lban
   

Premier producteur historique de vin dans le monde, la culture de la vigne au Liban sa datation est estimée à 7.000 ans avant J.C.
Sous l'empire ottoman, la production de vin n'était autorisée que pour les besoins liturgiques. Durant cette période, beaucoup de vignes furent arrachées.

Ce n'est que vers le milieu du XIXe siècle que la production commerciale renaît avec les vignobles modernes de La Bekaa. Le plus ancien domaine est le Château Ksara fondé par les pères jésuites en 1857. Le domaine des Tourelles est créé en 1868 par un français Eugène Le Brun. Plus tard en 1930, il y aura  le domaine Musar et le château Kefraya. Ces deux derniers domaines bénéficient d'une renommée internationale.

 
Vin du Liban Vin du Liban
Kefraya
 

La guerre civile qui dura 15 ans de 1975 à 1990 a brisé le développement du secteur vinicole libanais. Après la guerre une troisième vague de petits producteurs se lancent à partir de 2000, les Caves Koumoun, Les coteaux du Liban, Adryar le vin bio des monastères maronites voient le jour.
Actuellement la superficie cultivée est d'environ 27.000 hectares de vignes, mais seulement 3.000 hectares de raisins de cuve. Pour les vins rouges essentiellement des cépages carignan, cabernet-sauvignon, cinsault, grenache noir, syrath et trempanillo.
Pour les blancs, chardonnay, clairette, merwah et obeidi.

35% de la production vieillie dans des caves souterraines sont exportés. Une production confidentielle variée mais de qualité. Les exportations s'élèvent à environ 8 millions de $ u.s, avec des ventes en Europe, Etats unis, Canada, Brésil, Australie et dans certains pays africains ou arabes, où la communauté libanaise est installée.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les vigneronnes Sud-Africaines
   
ntsikiniyela
Ntsiki Biyela
S. Durand
  Sabrina Durand
C. Durand Stellekaya
Christophe Durand  

Pendant des siècles, l'industrie, l'économie, l'agriculture sud-africaine a été contrôlée par les blancs.
En 1994, quand Nelson Mandela accède au pouvoir, l'Afrique du sud à cause de l'embargo ne vend à l'étranger à peine 250,000 hectolitres de vin. Une décennie plus tard le chiffre est multiplié par dix.

A l'époque, la survie de la filière viticole est très incertaine, les propriétaires blancs envisagent de quitter le pays, sûrs qu'il n'y a pas de place pour eux.
Aujourd'hui selon la SABVA, l'Afrique du sud compte une vingtaine de viticulteurs noirs (1,5%) et parmi eux des femmes qui ont pu s'imposer dans ce secteur avec de très belles réussites - Sabrina Durand et Ntsiki Biyela.

A 36 ans Ntsiki Biyela, originaire du Kwazulu-Natal, fut la première femme vigneronne noire, diplômée en viticulture et oenologie de l'Université de Stellebosch.
En 2009, elle remporte le Trophée de la femme de l'année, pour les vins qu'elle élabore pour Stellekaya, un petit domaine près du Cap. Le lieu produit 6 mille caisse par an.  En Afrique du sud comme ailleurs, il est rare pour une femme de travailler dans le secteur de la vigne. Elle espère pouvoir créer sa propre marque de vin. Son rêve est soutenu par Loma Hugues. 

L'histoire de Sabrina Durant sud-africaine d'origine indienne est un peu différente. Sa première rencontre avec le vin, fut sa rencontre avec Christophe Durand, un français installé en Afrique du sud. A l'époque il vendait des barriques et des bouteilles avant de lancer son propre vin, les vins d'Orrance.
Aujourd'hui Sabrina, gère les deux affaires avec son mari. Elle est l'inspiratrice  de la cuvée  Kama Chenin blanc 2010 véritable élixir du désir.

Kama est issu du sanskrit ancienne langue sacrée indienne.
Ce simple mot revêt différentes significations toutes rattachées à l'amour.
Un mot qui résume bien l'histoire de coeur mais aussi de passion des Durand pour le vin.
Les vins d'Orrance sont actuellement les étoiles montantes de la viticulture sud-africaine.
Autre consécration, le Chardonnay 2009 d'Orrance a été servi lors de la réception du mariage du Prince Albert II de Monaco avec Charlène Wittstock, la nageuse sud-africaine. Seul vin sud-africain servi aux invités du mariage princier.

   
Orrance Orrance
   

Les vins d'Orrance ont obtenu des scores plus que satisfaisants par les revues
Wine Spectator et Wine Advocate, le Chenin blanc 2009  - 90 points, le Chardonnay 2009 - 91 points et le Syrath 93 points.
La viticulture sud-africaine renoue ainsi avec ses origines, importée au XVIIe siècle par des huguenots français.
Le but de Sabrina et de Christophe Durand est atteint : Influencer l'Afrique du sud à s'inspirer de la "French Touch" en matière de vinification.
Une vinification qui donne des vins plus nuancés, plus légers à l'opposé des vins du Nouveau Monde trop charnus et à forte teneur d'alcool.

Le vignoble sud-africain  créé en 1657 par les exilés huguenots revient de loin.
Trois siècles et demi plus tard, le vignoble le plus septentrional de l'hémisphère sud couvre plus de 110,000 hectares, l'équivalent du bordelais avec une production de 30% supérieure, entre 20 et 250 hectolitres à l'hectare.
La saga du vin sud-africain ne fait que commencer.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Bio... vous avez dit bio, comme c'est beau
   
Viti bio
Raisins bio
   
Emmanuel Giboulot
Emmanuel Giboulot
 
AB

De nos jours, il faut distinguer trois méthodes :
Bio, raisonnée et biodynamie.
Seule la culture bio de la vigne est réglementée et non l'élaboration du vin. On parle de raisins biologiques ou des vins issus de l'agriculture bio.
Par opposition aux cultures conventionnelles, la culture biologique est considérée comme un mode d'agriculture sans apports chimiques.

   

Le but de cette agriculture est de favoriser la pérennité des espèces végétales et animales ainsi que le respect des sols, ce qui a pour effet de favoriser l'éco-système naturel. Pas de pesticides ni désherbants.
Actuellement le vin ne peut être qualifié de bio car la vinification exige l'apport de substances chimiques comme le souffre qui empêche le vin de devenir vinaigre.

La méthode raisonnée est la plus répandue.
Elle utilise des pesticides et des engrais dans des volumes maîtrisés pour le traitement préventif des maladies et des parasites.

Fondée dans les années 1920 par Rudolf Steiner philosophe allemand, la biodynamie, est souvent assimilée à des pratiques ésotériques en fonction des cycles lunaires et planétaires, en raison de leurs influences sur la croissance des végétaux. Le travail des sols et des labours avec des chevaux permettent à la vigne de s'enraciner plus profondément et de puiser les minéraux dont elle a besoin.

De plus en plus de vignerons se convertissent au bio.
Les vins bio sont très demandés à l'export. Japonais, américains, européens du nord sont demandeurs. Les rendements sont plus faibles à l'hectare avec pour objectif ; la durabilité de l'agriculture et de pratiques respectueuses de l'environnement.

Parfois, il y a des retours de manivelle. Coupable d'avoir dit NON aux pesticides, le cas d'Emmanuel Giboulot avait ébranlé le monde viticole en France.
Ce viticulteur pratique la biodynamie depuis les années 1970. Il a été condamné en première instance pour avoir refusé de traiter sa vigne, 10 hectares qu'il exploite en Côte-de-Beaune et Haute Côte-de-nuit contre une maladie, la flavescence dorée, maladie mortelle pour la vigne, véhiculée par un insecte , la citadelle. Le traitement avait été ordonné par le préfet de région par mesure préventive.
Son refus de traiter avait suscité la polémique dans la profession dont les instances se sont désolidarisées de lui.
Apparue en 1949 en Armagnac, le flavescence dorée avait touché presque tout le vignoble français.

Aujourd'hui la culture bio est pratiquée par la plupart des pays producteurs de vin. Etats unis, Afrique du sud, Australie et Europe. La superficie européenne cultivée en bio est de l'ordre d'environ 150.000 hectares. En France les principales régions de la vigne bio sont situées en Languedoc-Roussillon, en Aquitaine, et en Provence où s'est installé Brad Pitt.

   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Vignobles en terre d'islam
   
Vin & islam Vin & islam
   

La terre  d'Islam a toujours produit du vin de la Perse aux contreforts de l'Atlas. En Algérie, en Tunisie, au Maroc, en Jordanie et même en Afghanistan. Boire de l'alcool dans ces pays était chose courante. Le Coran lui même en parle et définit ce qui est le Paradis pour les croyants en ces termes :
"Il y aura des fleuves dont l'eau est incorruptible, des fleuves de lait au goût inaltérable, des fleuves de miel purifié, des fleuves de vin, délices pour ceux qui en boivent".

De nombreux musulmans ont fait d'une ébriété mystique, mesurée et employée à bon escient un véritable instrument de leur foi. Puis vint l'interdit : "Dieu a maudit le vin et l'alcool, celui qui le boit, qui le sert, qui le vend, qui le presse, qui le transporte, qui jouit de l'argent gagné avec ces boissons".
Voilà qui est clair. Il est vrai que l'interdit multiplie l'attrait pour la chose défendue.

Je me souviens d'une boutade d'une amie musulmane quand je m'interrogeais si je devais lui offrir une coupe de champagne compte tenu de sa religion. Je fus étonné par sa réponse.
"Le Prophète nous interdit de boire une goutte d'alcool, mais il n'a jamais interdit d'en boire deux" me dit-elle sérieusement  en trinquant avec moi.

 
Maroc vignes
 

Plusieurs pays où l'Islam est religion d'état sont producteurs de vin.
Au Maroc par exemple, sa consommation obéit à des règles subtiles. Les restaurants chics ont des cartes des vins, les supermarchés présentent des étals bien fournis. En revanche l'alcool est prohibé à la terrasses des cafés ou dans les cantines populaires.... alors qu'il coule à flots dans les lieux à la mode  dans les discothèques de Marrakech, de Casablanca ou d' Agadir.
Malgré les interdits la production de vin au Maroc représente une source de revenus importants pour le gouvernement. Par ailleurs l'afflux de touristes étrangers occidentaux non musulmans ne veulent pas rester sur leur soif et leurs habitudes pendant leur séjour.

La région de Meknès représente à elle seule près de la moitié du vignoble marocain avec des cépages chardonnay, roussanne, syrath, cabernet.
Le Maroc est membre de l'Organisation Internationale de la vigne et du vin.

C'est le roi Hassan II qui a relancé la production vinicole en 1990.
Depuis 2011, le gouvernement du parti islamique au pouvoir a crée un climat beaucoup moins favorable à la consommation de vin par les marocains en augmentant les taxes sur toutes les boissons alcoolisées.
Une taxe qui n'a pas eu l'effet escompté, puisque 85 % de la production nationale est toujours consommée localement.
Pour preuve, malgré cette politique restrictive, le vin reste un secteur économique en plein essor avec une production annuelle de 40 millions de bouteilles. Cette production fait du Maroc le 2e grand producteur vinicole dans le monde arabe avec à la clé 20,000 emplois et qui a rapporté plus de 130 millions d'€uros dans la balance commerciale selon les dernières estimations.

 
Vin islam Vin islam
 
La Sodéa, la société de développement agricole, organisme d'état,  gère le patrimoine vinivitcole et sa mission première est de développer la viticulture. Au Maroc, il y a une appellation AOC et une quinzaine d'appellation AOG dont le Beni M'Tir (rosé) Sidi Zahia (gris), Boulaouane (rouge et gris), Domaine de Sahari (rouge et blanc) à Querrouane. Un seul château, le Château Roslane.

Enfin pour ceux qui veulent avoir le ravissement sans infraction à la loi, il reste le vin halal sans alcool.
En théorie, la loi interdit la vente de vin aux musulmans, la production des 350.000 hectolitres par an est presque totalement consommée sur place. On peut dire que de la coupe aux lèvres le chemin est très court.
   
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Souvenirs, souvenirs du mur de Berlin ...
   
Cristian Lagauche - Berlin
Christian Lagauche - Berlin
   
 
Mur de Berlin
 

Il y a 25 ans, j'étais là au pied du Mur de Berlin ce 9 novembre 1989, près de la Porte de Brandebourg. J'étais là comme de nombreux journalistes du monde entier pour couvrir cet évènement historique et comme mes confrères, je n'ai pas hésité un instant à m'attaquer au béton à l'aide d'une barre de fer que l'on se passait de mains en mains dans l'excitation et l'euphorie du moment.
Paraphrasant moi aussi le président Kennedy en visite à Berlin le 26 juin 1963 : " Ich bin ein berliner", en cette journée grise et froide de novembre.
Je peux dire que j'ai contribué (très modestement) à la démolition d'un pan du Mur de la Honte.
J'ai ramené chez un petit morceau de béton bariolés de graffiti de peinture, relique d'une liberté retrouvée.

Alors que les allemands de l'est s'empressaient de venir dans le secteur occidental, nous avons fait le voyage en sens inverse avec mes collègues Anne-Marie Gomez et Patrick Danino, nous sommes allés en métro à l'est voir ce qu'il y avait derrière le rideau de fer.
En 1989, c'est la seconde fois que je viens à Berlin. Ma première visite remonte à 1965 alors que j'effectuais mon service militaire dans les Forces Françaises en Allemagne.

Divisée en quatre zones : (soviétique,américaine,britannique et française) après la capitulation du 3e Reich en 1945, le pays est divisé en deux par les vainqueurs.
Edifié dans la nuit du 12 au 13 août 1961, ce mur haut de 3m60 encercla Berlin, l'ancienne capitale de l'Allemagne nazie sur une longueur de 360 kilomètres avec 302 miradors, 14.000 gardes de la police politique, les vopos et 600 chiens pour empêcher toute fuite de la population vers l'extérieur, vers la liberté.
Plus qu'un simple mur, il s'agissait d'un dispositif militaire complexe. Dès sa construction, le Mur de Berlin est devenu le symbole de la guerre froide entre l'occident et les pays à mouvance communiste.
130 personnes sont mortes en tentant de le franchir pour fuir vers l'Eldorado de l'ouest.
Un seul point de passage possible : Check-Point Charlie dans le secteur américain, un lieu devenu mythique dans les films et romans d'espionnage.

Il y a des moments dans la vie d'un journaliste de terrain qui sont inoubliables. Pour moi, la chute du Mur de Berlin est l'un de ceux là. Inoubliables aussi les bières et les vins blancs du Rhin dégustés sur place. Mon petit morceau de béton trône toujours sur mon bureau depuis 25 ans. Un morceau de béton qui a une valeur plus que symbolique.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
   
 
 
Modération, modération ... Le Beaujolais nouveau est arrivé!
   
Beaujolais nouveau
   

Je vous conseille beaucoup de modération dans cette dégustation festive, sinon vous n'arriverez pas à lire correctement l'affiche ci jointe du lancement du Beaujolais Nouveau chez le caviste Nicolas.

La déferlante du vin nouveau fait son show comme chaque année. Le scénario est bien rodé.
C'est dingue, en quelques années, la tradition locale du Beaujolais Nouveau est devenue internationale et symbole de vin festif.
Un vin attendu avec impatience par un large public pas spécialement consommateur de vin.
Ce vin est associé au plaisir immédiat, un vin jeune et fruité facile à boire qui doit être consommé dans l'année, dont le slogan publicitaire est cette année : "Un art français".

Le coup d'envoi de cet évènement le plus populaire du monde du vin sera donné à minuit, le 20 novembre 2014, partout sur la planète.
A l'origine dès 1951, l'autorisation de sa vente était fixée au troisième jeudi du mois de novembre.

On ne sait pas pourquoi ni comment la dégustation de ce vin léger et jeune est devenue une tradition connue et pratiquée dans de nombreux pays dont les plus fervents sont le Japon, les Etats unis, le Canada et l'Allemagne.

Il ne fait aucun doute qu'une promotion efficace et stratégique est passée par là pour ce vin qualifié par certains de sans intérêt dont la qualité diffère d'un producteur à l'autre.

C'est la folie au Japon où tous les excès sont permis.
Le Beaujolais représente plus de la moitié de la consommation à l'étranger, toutes appellations confondues. Un évènement annuel à l'enjeu économique important pour les producteurs et les distributeurs.
Bonnes agapes pour tous les amateurs de ce vin. Ne dit-on pas : Quand le vin est tiré il faut le boire.... mais toujours avec modération.
A votre santé.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
   
L'art des étiquettes
 
Philippine de Rothschild
La baronne Philippine de Rothschild
   

C'est la baronne Philippine de Rothschild qui eut l'idée en 1981 d'exposer les étiquettes qui ont ornées les bouteilles du domaine depuis 1945, une exposition intitulée : "L'art des étiquettes".

Cette exposition a parcouru le monde dans tous les sens en une quarantaine d'étapes, elle est aujourd'hui en résidence permanente à Pauillac.
Une collection qui s'accroît chaque année. Une cinquantaine d'artistes et non des moindres ont créé des oeuvres pour le célèbre cru bordelais.

Dali, César, Miro, Chagall, Jean Cocteau, Georges Braque, Jean-Paul Riopelle 1978, Guy de Rougement, Andy Warhol, Jeff Koons, Gu Gan, John Huston 1982, Balthus 1993, Jean Hugo, Hissao Domoto et Pablo Picasso, ce dernier n'a pas oeuvré directement pour la création d'une étiquette, c'est sa fille Paloma qui a donné l'autorisation d'utiliser en 1973 la reproduction des "Bacchanales".

 
Picasso Riopelle
Pablo Picasso 1973 Jean-Paul Riopelle 1978
 
Balthus
John Huston 1982 Balthus 1993
 

Les artistes sollicités n'ont jamais reçu de rémunération, mais deux caisses de Mouton-Rothschild pour leur travail. Pendant plus de 70 ans, le producteur de vin a choisi les plus grands artistes contemporains pour illustrer les étiquettes de ses bouteilles. La plus ancienne date de 1924 à l'occasion de la première mise en bouteille au château, elle est signée par l'affichiste Jean Carlu. Cette étiquette est depuis 1994 apposée sur les bouteilles de vin Petit-Mouton.

Il faut noter le V de la victoire en 1945 de Philippe Julian. En 1982, c'est le réalisateur américain John Huston qui réalise l'étiquette. En 1993, mini scandale autour de l'oeuvre de Balthus qui représente une adolescente nue... L'étiquette est retirée pour les ventes dans la prude Amérique. Pas d'étiquette spécifique pour marquer l'an 2000, l'étiquette est une sérigraphie avec le motif du bélier emblématique du château. Le voeu de la baronne Philippine est enfin réalisé, le musée des étiquettes à trouvé sa place à Pauillac dans le Médoc sur les terre du domaine.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
   
Les cinq mini-vignobles parisiens
 

Il y a une dizaine de vignobles dans Paris intra-muros, dont cinq sont emblématiques de la capitale française. Le Clos Montmartre, Bercy, Belleville - Ménilmontant, Bagatelle et Melac.

 
Clos Montmartre

Le Clos Montmartre - 18 rue des Saules - Paris 18e.

Perché sur la butte du même nom, le vignoble s'étend sur un hectare et demi avec environ 1.700 pieds de vignes. C'est le plus vieux vignoble de Paris.

C'est à partir de 1935 que l'on décida de célébrer les vendanges. Une fête qui perdure chaque année au mois d'octobre. Près de 500,000 curieux français et étrangers font le déplacement pour ces vendanges festives. Mille bouteilles environ sont produites chaque année par la Mairie de Paris.

 

Parc de Bercy - Jardins Yitzhak Rabin - Paris 15e

A Bercy, ce sont 642m2 de vignes qui sont plantées là. Sauvignon et Chardonnay et 350m2 de raisins de table pour rappeler le passé des chais-entrepôts de Bercy.
Ici arrivaient les tonneaux de vin par péniches sur la Seine ou par train à la gare de marchandises de La Rapée. Aujourd'hui, les rails sont encore visibles entre les pavés des rues. Les chais ont été transformés en restaurants, bars, boutiques, où les visiteurs se replongent dans l'ambiance de l'époque du marché aux vins de Paris.

Parc de Bercy
 
Belleville

Belleville - Ménilmontant - 37, rue des Couronnes - Paris 20e.

La petite parcelle de Belleville replantée en 1992 se trouve à l'emplacement exact où elle était cultivée par les moines au XVIIIe siècle. C'est à Belleville que l'on produisait le vin Guiguet, un vin pétillant et aigre qui a donné son nom aux Guinguettes, des établissements où l'on venait se désaltérer et faire la fête pour pas trop cher.

 

Bagatelle - 10, route du Champ d'entrainement - Paris 16e

C'est le plus chic. 400 ceps de vignes plantées autour d'un hôtel particulier construit en 1926 pour le Maharajah de Kapourtala. Bien avant les princes arabes, les princes indiens venaient dépenser leur fortune en France. Trésor caché et privé en bordure du Bois de Boulogne. Un écrin de verdure idéal pour organiser des garden-party très bon chic bon genre (bcbg).
On peut s'adonner à des ateliers de dégustation qui permettront de s'initier à toutes les étapes de la vinification, de la taille à la mise en bouteille.

Bagatelle
 
 
 
Mélac

Melac - Château Charonne - 42 rue Léon Frot - Paris 11e.

Ici point de princes ou de maharajahs, mais un seul pied de vigne dans le quartier populaire de Ménilmontant cher à Maurice Chevalier. Le plus petit vignoble de Paris. Bistrot ouvert en 1938 et transformé en bar à vins en 1977. Un pied de vigne un seul ramené du village de Bozoul dans l'Aveyron, planté dans la cave du bistrot de Jacques Melac.
Aujourd'hui, le pied de vigne et ses raisins se déploient sur toute la façade de l'établissement. Avec un seul pied de vigne la récolte est modeste, 30 bouteille par an mais elle permet de faire la fête des vendanges chaque année.
Durant 40 ans, Jacques Melac, président de l'Association des vignerons parisiens et sa célèbre moustache à la gauloise a été l'âme de ce bistrot.
Il a été reprise par Didier Madamour, un autre aveyronnais qui perpétue la tradition.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le vin de glace canadien - Ice Wine
 
Vin de glace

Mon pays ce n'est pas un pays..... c'est l'hiver chantait Gilles Vigneault.

Un pays où les vendanges se font en plein hiver dans le gel et la neige. Un long hiver où est produit le vin de glace à partir de raisins gelés.
Un vin qui possède une forte teneur en sucre résiduels équilibrés par son acidité.
C'est vers la fin du 18e siècle en Autriche et en Allemagne que surpris par les gelées précoces des vignerons furent obligés de presser des raisins glacés produits sous le nom d'Eiswein.
L'Allemagne et l'Autriche sont les fournisseurs traditionnels du Eiswein. Cependant, la douceur du climat européen ne permet pas d'en produire tous les ans. On trouve aussi du vin de glace en France dans la région Alsace.

 
Région de Niagara Niagara
 

Au Canada, le premier vin de glace fut produit en 1973 en Colombie-Britannique par un immigrant d'origine allemande, Walter Heinle.
Aujourd'hui le Canada est devenu le premier producteur du vin de glace, grâce à la production de l'Ontario. Essentiellement des vins blancs, les rouges sont rarement produits.
Pour récolter les raisins, il faut que la température descende en dessous de moins 7°C.
En Ontario, on recherche des températures entre moins 10 et moins 12°C. La température minimale étant de moins 8°C. La récolte se déroule entre fin décembre et fin février et souvent la nuit.
Au Québec, le raisin est vendangé normalement. La production québecoise n'est pas supervisée par un organisme comme le VOA en Ontario.

Dès l'arrivée au chai, le raisin est pressé, le jus concentré est ainsi obtenu. Le moût est ensuite mis à fermenter comme tous les vins liquoreux.
Là, une fermentation lente s'opère donnant un vin sucré très riche en arômes. Le degré Brix du jus pressé à l'entrée en fermentation doit être de 32° minimum. L'alcool doit provenir exclusivement de la fermentation des sucres présents naturellement dans les grappes gelées. Aucun addition de sucre n'est tolérée.

Au Canada, les domaines continuent de s'étendre, en Ontario près de Niagara Falls, dans la région du Lake Erie North Shore et sur l'île Pelée.
En Colombie-Britannique dans la région de la vallée de l'Okanagan, dans la vallée du Fraser et sur l'île de Vancouver.
Les Ice Wine canadiens sont extraordinairement riches en persistance aromatique et traversent le temps, vendus en bouteilles spécifiques allongées d'une contenance de 200ml ou 375ml.
La dégustation se fait généralement vers 6°, il peut être servi à l'apéritif, au fromage à pâte dure comme le Comté ou au dessert. L'Inniskillin est un vin surprenant.

En 2001, l'Europe a reconnu l'équivalence des conditions de production du Canada et a autorisé l'importation du vin de glace canadien. En 2004, le Canada a signé un accord avec l'Union européenne afin de normaliser les techniques de production et de fixer les appellations.
Le Québec produit également un cidre de glace élaboré de la même manière avec des pommes.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le challenge gabonais du vignoble d'Assiami
 

Au cœur du Gabon, petit pays peu peuplé (moins de 1 million 700 mille habitants) d'Afrique Centrale d'a peine 267.000 kilomètres carrés. Dans la province du Haut Ogooué, pas très loin de la frontière avec le Congo, un nouveau challenge est né.
La création de 7 hectares de vignes entre forêts tropicales et plateaux.
Cet eldorado, chaud et humide est plus connu pour son pétrole, gaz, fer, manganèse, uranium et ses 400 essences différentes d'arbres qui recouvrent 85% de son territoire.
Le Gabon veut aussi produire son vin.

C'est le pari de Dominique Auroy. Un pari issu de sa rencontre avec feu le président gabonais Omar Bongo Ondimba en 2004. Faire pousser de la vigne au Gabon.
Dominique Auroy n'en est pas à son premier défi. Il y a quelques années, il a réussit la prouesse de planter des vignes et de faire du vin en Polynésie Française à Tahiti.
Le vin du domaine de Rangiroa sont aujourd'hui très appréciés des connaisseurs de vins rares.
Au Gabon, cela fait presque 10 ans déjà que Dominique Auroy a lancé le projet non loin de Franceville sur les sols sablonneux des plateaux du pays Batéké.

 

Vin du Gabon

Réussir l'impossible…. 40 cépages ont été plantés en 2004, dont des cépages polynésiens qui ont fait leurs preuves sur les rivages de l'Océan Pacifique. Les ceps qui produisent les cépages ont déjà une belle histoire derrière eux.
7 hectares plantés et irrigués selon la méthode israélienne du goutte-à-goutte. Les sols du domaine d'Assiami sont composés de sables d'altération granitique adaptés à la culture de la vigne. Il permet le drainage rapide de l'eau après les pluies.
Si toutes les difficultés techniques ne sont pas encore vaincues ( maladies et insectes prédateurs), le vignoble montre aujourd'hui de belles pespectives pour les années à venir. Ce sera long, tout le monde le sait.

Sur place le projet est conduit par Mikaël Bonhomme et une quinzaine de personne.
Au Gabon, ce projet s'inscrit dans une démarche de développement durable qui devrait contribuer à l'activité économique de la région, en valorisant le territoire sur des terrains désertiques peu exploités. Les autorités locales sont conscientes de l'intérêt social.
Les inégalités dans la répartition des revenus du pétrole et du bois, font qu'une grande majorité de la population reste pauvre.
Plus largement, l'activité viticole d'Assiami devrait faciliter la diversification de l'agriculture et la création d'emplois en milieu rural en associant la formation des jeunes travailleurs.

Actuellement la production est faible, 2.500 bouteilles de blanc, rouge et rosé par an, avec deux cycles de vendange par an. L'objectif de Mikaël Bonhomme est de cultiver à moyen terme 10 hectares de vignes. Cette surface devrait permettre de récolter 30 tonnes de raisins à chaque vendange pour atteindre 60.000 bouteilles par an dès 2016. Bien sûr on est loin de la production sud-africaine, mais il faut un début à tout.
Pour  l'instant la production reste assez confidentielle, uniquement destinée au marché local.
Au fil des ans, le Domaine d'Assiami, travaille à améliorer la qualités des vins Malymas 100% cépages Carignan qui ne manquent pas d'intéresser la recherche viticole internationale.
L'Afrique est un continent en devenir avec de grands espaces à défricher.
Le pari n'est pas totalement gagné, mais il est sur la bonne voie.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Andy Warhol et le champagne Dom Pérignon
 
ANDY WARHOL LE PAPE DU POP-ART ET LE CHAMPAGNE DOM PERIGNON.
Champagne Dom Pérignon
Hommage à Andy Warhol par le Champagne Dom Pérignon
 

Un pape et un moine, jusque là rien d'étonnant !
Créateur de La Factory en 1964, atelier d'artistes sur la 47e rue à New York, le pape du Pop-Art Andy Warhol est l'un des artistes les plus connus du XXe siècle.
La Factory était un ateliers d'artistes où l'on entrait anonyme et on en sortait superstar selon la terminologie du Maître. Ce fut le cas pour Jean-Michel Basquiat.

Ses fameux portraits sérigraphiques d'Elisabeth II, de Marylin Monroe, de Che Guevara, de Mao, de Jacky Kennedy, de Liz Taylor, de Brigitte Bardot, d'Ultra Violet, de Michael Jackson, de John Lennon et de la fameuse boite de soupe Campbell ont fait le tour du monde.
Sa technique sérigraphique était simple. Il utilisait la technique de l'imprimerie avec des écrans de soie interposés entre l'encre et le support. Des portraits réalisés à l'infini en changeant simplement la couleur de l'encre.

S'inspirant de La Factory et de la technique Warhol, le Design Laboratory de Saint Martins School Of Art a interprété à sa manière les saisons en champagne à travers un hommage emblématique de l'oeuvre d'Andy Warhol sur les bouteilles de champagne Dom Pérignon.

Trois bouteilles différentes, chacune d'entre-elles parée de son étiquette : jaune, bleue et rouge.
Cette édition limitée est de plus en plus difficile à dénicher, elle est très recherchée par les collectionneurs même si la cuvée mérite d'être à l'honneur dans une coupe.
Cette collection Vintage Collector 2002 Andy Warhol, se fait de plus en plus rare chez les détaillants.
Andy Warhol a également travaillé pour des marques d'alcool,  comme Absolute Vodka et de grands crus comme Mouton-Cadet Rothschild.

 
Andy Warhol
Matalana, Andy Warhol, Victoire Germany, portraits façon Warhol
 

De nos jours tout le monde veut avoir son portrait façon Warhol. Grâce à l'ordinateur, de nombreux ateliers proposent ce type de portrait sur toile à partir d'une photographie.

Andy Warhol considérait l'art comme un simple produit de consommation de masse, éphémère et jetable. Si vous possédez une de ces bouteilles, voire les trois, vous avez un petit trésor entre les mains. Décédé en 1987, les oeuvres d'Andy Warhol sont aujourd'hui évaluée à plusieurs milliers d'euros ou de dollars.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le vin de jardin du canadien Marco Pelletier
 
Marco Pelletier
Marco Pelletier
 

Le Vin de Jardin est produit au Domaine de Galouchey, AOC Bordeaux.
Un vin rare, issu d'un micro-vignoble de moins d'un hectare près de Libourne.
Merlot, Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot et Carménère dans un sol vierge de produits chimiques. Vendange manuelle et raisins égrenés à la main. 3.500 bouteilles par an.
Domaine appartenant à trois personnes dont Marco Pelletier, chef sommelier de l'Hôtel Bristol à Paris à deux pas du Palais de l'Elysée.

Marco Pelletier, un québecois qui a fait du chemin.
Au cours d'un voyage à Epernay en Champagne, il participe aux vendanges dans les vignes de Michel Lagache et Jacquesson. De retour à Montréal, de 1997 à 2000, il étudie à l'HTHQ et obtient une bourse qui lui ouvre les portes dans un Relais & Châteaux en France, au Moulin de l'Abbaye à  Brantôme dans le Périgord.

Vin de jardin

S'enchaînent ensuite d'autres prestigieuses collaborations. Quatre ans avec le chef Michel Rostang, puis quelques temps chez Taillevent où il a appris la gestion rigoureuse et millimétrée d'une cave de plus de 425.000 bouteilles.
Ses qualités de sommelier retiennent l'attention de la direction du Bristol.

Aujourd'hui Marco Pelletier est à la tête d'une équipe de 7 sommeliers et gère un stock de 100.000 bouteilles réparties entre les 4 caves de l'hôtel, plus une cave de vieillissement hors de Paris, 95% de vins français en provenance directe des domaines et châteaux. Dans les caves du Bristol, pas de vin en provenance de vente aux enchères, pour éviter les mauvaises surprises.....parfois.

A Paris, il est le trait d'union entre les clients de l'hôtel et les vignerons.
Chaque premier lundi du mois, il organise ses fameuses soirées oenologiques où un vigneron vient présenter son vin avant un dîner de haute gastronomie préparé par le chef des cuisines dans la salle du restaurant " Epicure "  du Bristol qui donne sur les jardins à la française de l'hôtel où l'excellence est la norme. Un endroit qui vaut le détour.
Avec Marco Pelletier les caves du Bristol et les clients de l'hôtel sont vraiment entre de bonnes mains.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
La ville de Paris serait-elle la même sans ses bistros
 
Affiche bistro
Bistro de Paris
 

De tradition purement française, le fameux bistrot parisien est un élément de charme incontournable de la capitale, Art-déco ou Art Nouveau.
Balzac disait que le bistrot était le parlement du peuple. Un lieu à part, avec une ambiance et atmosphère et des personnages hauts en couleur. Un lieu où l'on peut noyer sa solitude en compagnie des autres consommateurs dans un indescriptible brouhaha. Un lieu où chacun refait le Monde  à sa manière avec les brèves de comptoir. Un lieu où l'on vient prendre le matin un petit café noir expresso avec des croissants au beurre ou des tartines beurrées croustillantes, voire même une petit verre de vin blanc sec pour commencer la journée avant de valider les grilles du PMU ou du Loto.
Le bistrot est un patrimoine vivant de l'art de vivre à la française.

C'est à la fois un petit Café, un débit de boissons, parfois un petit restaurant casse-croute très tendance. Rien à voir avec les fast-food, un endroit où le patron (où la patronne), vous mitonne des plats très terroir et vous fait découvrir ses coups de coeur par des vignerons qui travaillent leurs vignes avec amour et passion. Des établissements passéistes souvent chargés d'histoire ou très tendance actuelle. Du plus chic au plus populaire. Il y a un style bistrot.
Tables rondes ou rectangulaires en marbre et fer forgé, chaises Thonet en bois de hêtre tourné et courbé ou en osier tressé, comptoir en zinc ou cuivre, miroirs, boiseries, fresques murales, menus écrits à la craie sur une ardoise et verres ballon.

Lors de travaux de rénovation "Le Montparnasse 1900" a retrouvé en 1970, son décor d'origine de la Belle Epoque caché derrière des miroirs et des panneaux en plâtre.  Quartier fréquenté par Toulouse-Lautrec et les peintres impressionnistes ou encore celui du quartier populaire de Belleville. Que dire du Marais, des Halles, de la Butte Montmartre, des bistrots de Saint-Germain des Près quartier des éditeurs!
Qui dans le monde n'a pas entendu parler du Café de Flore, des Deux Magots, de l'Absinthe ou encore du Vaudeville. Ces établissements représentent l'âme de Paris pour les voyageurs étrangers.
Juste en face il y a Lipp, bistrot-brasserie moins littéraire que le Café de Flore n'en est pas moins la cantine de  nombreux écrivains et d'hommes politiques. François  Mitterand y venait avec Mazarine, sa fille longtemps cachée. Bill Clinton dut se contenter d'un verre de bordeaux, car la maison ne sert pas de Coca-Cola.
C'est devant chez Lipp que Medhi Ben Barka, le chef de l'opposition marocaine fut enlevé en 1965.

 
Bistro de Paris
 

De l'autre côté de La Seine, Jacqueline Kennedy avait ses habitudes dans un petit bistro-restaurant de quatre tables aujourd'hui disparu dans le 16e arrondissement à deux de l'avenue qui porte de nos jours le nom de son mari assassiné.
Souvent ces établissements ont été des décors naturels de tournage de films. Des hordes de touristes japonais se ruent dans le bistrot où furent tournées les scènes du film français " Le fabuleux destin d'Amélie Poulain".

Un guide des bistrot est publié et décerne un prix chaque année. Le palmarès 2014 du Guide Lebey qui recommande les meilleurs bistrots parisiens a récompensé :
"Les enfants rouges", 9 rue de Beauce dans le 3e arrondissement.
"Caillebotte", 8 rue Hippolyte Lebas dans le 9e.
"Roca", 31 rue Guillaume Tell dans le 17e.

Une légende a laissé croire qu'il y avait un bistrot par habitant en France....C'est faux. On en dénombre actuellement près de 35.000 avec environ 1.000 fermetures par an contre 600 ouvertures. La situation économique et l'interdiction de fumer dans les établissements y sont certainement pour quelque chose.
Les vocations auvergnates se perdent. Désormais, ce sont les asiatiques qui achètent les bistrots-bar-tabacs de Paris.
C'est une autre époque, celle de la mondialisation.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le domaine de Vassal
 
Plan de Vassal
 
Vassal
Le domaine de Vassal, conservatoire de la vigne va déménager.
 

Premier déplacé écologique, le domaine de Vassal de l'INRA, (Institut National de la Recherche Agronomique), la collection de cépages, la plus grande du monde situé à la pointe sablonneuse du Lido à Marseillan près de Sète doit quitter le département de l'Hérault menacé par la montée de la Méditerranée.
Selon les estimations, le niveau de la mer sera supérieur d'un mètre d'ici la fin du siècle.
Simple constat. Depuis les années 1960, le Lido a reculé de 100 mètres sur toute sa longueur. Les vagues de la Méditérannée sont aujourd'hui à quelques mètres des portes du domaine.

Depuis 1949, l'INRA receuille tous les spécimens de vignes cultivés dans le monde : plants sauvages récoltés dans la nature, vignes hybrides créées et sélectionnées par l'homme, porte-greffes permettant de résister au phylloxéra et les toutes dernières variétés créées par l'Institut.
Les variétés s'alignent en pleine terre par groupe de cinq ceps, des variétés sur lesquelles se penchent les ampélographes de la communauté internationale. Il n'y a qu'à l'INRA qu'ils trouvent les spécimens vivants à étudier sur pieds.
La collection a été créée à Montpellier en 1876 pour répondre au phylloxéra qui ravageait les vignes françaises depuis 1864. A cette époque tout le vignoble français était atteint par la maladie mortelle de la vigne. La pointe sablonneuse du Lido fait figure de lieu de refuge idéal. Le sable permet de planter les ceps directement sans les porte-greffes résistants à l'insecte responsable de la maladie qui ne peuvent creuser leurs galeries pour atteindre les racines. La montée des océans aura eut raison du Lido.

Mais où aller ?  La stratégie de repli de l'INRA s'est porté sur son domaine de Pech Rouge à Gruissan dans l'Aude, non plus au bord de la mer, mais dans le massif de la Clape sur une étendue de 170 hectares dont une trentaine plantés de vignes et uniquement consacrés à la viticulture et à l'œnologie.
Il y a donc de la place pour accueillir la collection du Lido. Le déménagement de plus de 7.000 variétés de Vitis Vinfifera répartis sur plus de 27 hectares n'est pas une mince affaire. Un transfert qui va durer 6 ans et qui coutera près de 4 millions d'€uros.
Il faut prendre toutes les précautions. Aucun cep du domaine de Vassal ne sera arraché tant que les agronomes de l'INRA ne seront pas assurés que la variété concernée s'est bien adaptée à Gruissan. La collection sera double, le vignoble du Lido sera détruit dans une dizaine d'années.

Le domaine de Vassal a toujours joué un rôle pédagogique depuis sa création.
Il s'est intéressé à la recherche des lambrusques, la vigne sauvage originelle avant l'homme. 500 pieds ont été recensés par petites populations d'une quinzaine de pieds partout en France, le long du Piémont pyrénéen, sur les contreforts des Causses du Langudoc, dans le Jura,en Champagne et même près de Paris…… à Fontainebleau.
Ces fossiles vivants sont aujourd'hui ultra protégés par la loi française et l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), s'épanouissent à la lisière des forêts ou dans des zones reculées très humides.
324 spécimens parmi les plus intéressants ont rejoint le domaine de Vassal, leur patrimoine génétique pourrait receler d'intéressants gènes de résistance aux maladies.
Le déménagement à Gruissan permettra la construction d'un musée consacré à cette plante qui a traversé le temps.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Vin alsacien "Gentil" remis au goût du jour par la maison Hugel
 
Hugel
 

La Maison Hugel de Riquewihr renoue avec une tradition séculaire la commercialisation d'un vin sec et racé qui reflète la diversité des cépages alsacien où les cépages nobles étaient appelés : "gentil".
Remis au goût du jour, le "Gentil" fait désormais l'objet d'une Charte Interprofessionnelle qui définit ses conditions d'élaboration.
Un peu d'histoire : Le "Gentil" est le seul vin qui ne soit pas issu d'un cépage unique. Le Gentil correspondait dans les années 1920 à un assemblage provenant d'une même parcelle que l'on vendangeait et vinifiait ensemble.
L'appellation "Gentil" est réservée aux vins AOC-Alsace.
Cet assemblage doit être constitué au minimum de 50% de Riesling, Muscat, Pinot gris et / ou de Gerwurztraminer, le reste étant composé de Sylvaner, Chasselat et / ou de Pinot blanc.
Chaque cépage doit être vinifié séparément et doit avoir obtenu l'agrément AOC-Alsace.
Le "Gentil" doit faire mention du millésime et ne peut être commercialisé après dégustation d'agrément en bouteille.
Vin blanc à la couleur très claire et aux reflets verts, un vin rond et très sec aux arômes fruités et épicés.
Il accompagne parfaitement l'apéritif, les poissons et les plats un peu épicés.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Femmes et Havane
 
Xandra Xandra
Xandra aime souvent comparer les cigares avec les plus grands crus bordelais
 
 
 

Le "Habanos Festival" à Cuba devient chaque année un lieu incontournable pour  les passionnées du cigare. Dégustations, visite de plantation, concours comme pour les vins du meilleur sommelier "Habano", ateliers d'accords cigares et vins sous les rythmes des meilleurs groupes de Salsa de l'île avant la vente aux enchères d'humidores, véritables oeuvres d'art qui abritent les tiroirs à cigares. L'argent récolté est reversé au Ministère de la Santé Publique de Cuba.

Des  femmes font le voyage à Cuba pour ce festival. Si le nombre de femmes est encore peu élevé, même  si elles sont de plus en plus nombreuses à fumer le cigare dans le monde, elles de s'émancipent  peu à peu dans cet univers très macho où elles restent influencées par des a-priori et la peur du qu'en dira-t-on ?

C'est le cas de Xandra qui s'est récemment découvert une passion pour le Havane lors d'une soirée conviviale. Elle avoue un faible pour les saveurs de noisettes grillées et les notes végétales boisées de certains Cohiba et de la marque Guantanaméra et surtout le Phillis Vanilla Sweet, un cigare très doux et parfumé.

Xandra aime souvent comparer les cigares avec les plus grands crus bordelais où elle réside..Non fumeuse, c'est d'ailleurs l'expression du terroir et d'un savoir faire inégalé qui l'a convaincue à fumer le cigare qu'elle partage volontiers avec un Vieil Armagnac, Cognac ou une  encore une coupe de champagne Tsarine. Pour elle il y a aussi ce côté sensuel. La légende dit qu'à Cuba, les feuilles de tabac sont roulées à la main sur les cuisses des femmes.

Selon elle, il existe des volutes qu'il faut conserver à bonne humidité dans un humidor pour des moments privilégiés que l'on partage avec des amis. Fumeuse au départ par simple curiosité, Xandra est devenue une passionnée.
Elle fait parfois des infidélité aux  cigares cubains, pour tester les dominicains, les indonésiens ou encore les capes d'Afrique.

Les havanes sont des produits d'appellation contrôlée, totalement fabriqués à la main, un produit d'origine 100% agricole issu des meilleurs terroirs et fabriqués par des artisans orfèvres en la matière. Jamais deux havane ne seront parfaitement identiques.
Comme les parfums, le cigare est un objet de luxe ! Savourer un havane est un luxe accessible.
En matière de luxe les femmes  connaissent les bonnes marques. C'est aussi une façon pour elle de s'affirmer au niveau de la parité.
La journaliste belge Christine Ockrent a été pendant un temps à Paris, la présidente des journalistes fumeurs de cigares.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
125 hectares de vignoble en Éthiopie création du groupe Pierre Castel
 
Éthiopie
Vignoble en Éthiopie
 

C'est à la demande du gouvernement éthiopien que le projet  lancé il y a six ans a été mené à bien. La création d'un vignoble de 125 hectares en Ethiopie.
Tous les plans de vignes ont été importés de France. Un investissement de 25 millions d'€uros. Le Négus, l'empereur Hailé Sélassié avait créé des vignobles au début du XXe siècle, le régime marxiste du DERG nationalisera toute la filière de production à la fin des années 70.
De l'avis de spécialistes, il semblerait que l'Afrique soit le nouvel Eldorado pour les vignes.
L'idée de produire du vin sur le Continent ne date pas d'hier. Les militaires italiens qui occupaient l'Ethiopie de 1936 à 1944 plantèrent quelques pieds de vignes aux alentours d'Addis-Abeba.
Des tentatives mortes-nées en Côte d'Ivoire et au Gabon, prometteuses à Madagascar et réussies en Afrique du sud sont des exemples.
On a tous en mémoire les terribles sécheresses et famines des années 1973-1974 dans le Wallo qui contribuèrent à la chutte de l'empereur Hailé Sélassié, le roi des rois. Un cycle qui se répéta plusieurs fois, en 1984-1985, en 2000, en 2006 et 2011.
Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'Ethiopie n'est pas une terre aride.
Tout comme Madagascar, le pays possède des hauts-plateaux, des lacs et aussi des volcans dans six zones climatiques différentes.
L'altitude des hauts-plateaux permet la maturation douce, promesse de grands vins.

En 2008, le groupe Castel déjà propriétaires de brasseries dans le pays à crée un vignoble près du lac Ziway dans la vallée du Rift à 150 kilomètres de la capitale Addis-Abeba à 1,600 mètres d'altitude.
750,000 pieds de chardonnay, de syrath, de merlot et de cabernet-sauvignon. Le sol sablonneux et le climat tempéré du lieu seraient idéals et devraient donner des vins légers et fruités.
Bien que les premières vendanges se soient déroulées en 2012, le mystère reste entier….. Le vin éthiopien ne s'est pas encore signalé à la vente et à la dégustation. Faut-il le laisser vieillir encore un peu?

 
Pierre Castel
Pierre Castel
 

Pierre Castel 87 ans, magnat du vin qui possède sept des plus grandes marques de vin de Bordeaux et aussi des vignobles au Maroc et en Tunisie mise aujourd'hui sur l'Ethiopie. Il a débarqué pour la première fois en Afrique en 1947.
Dans les années 60, il rencontre dans un bar de Libreville au Gabon, un jeune ambitieux africain qui lui fit renconter le président Léon Mba.
Le jeune africain était Albert Bongo, devenu plus tard Omar Bongo  président du Gabon. Quelques années plus tard, le président angolais Dos Santos qui avait mis sa tête à prix pour avoir collaboré avec le gouvernement précédent, invita Pierre Castel à venir investir en Angola. Aujourd'hui le groupe Castel détient de nombreuses brasseries sur l'ensemble du continent africain.

La récolte 2013 a engendrée 8.500 hectolitres. Ce vin tiendra-il ses promesses?
Castel compte produire 800.000 bouteilles essentiellement pour l'exportation. 300.000 ont été réservées par un grossiste chinois, le reste devrait être écoulé auprès de la diaspora éthiopienne installée en Amérique du nord sous les marques Acacia et Riftvalley.
Le groupe Castel a déjà vendu 12.000 bouteilles à Djibouti, au Kenya et au Rwanda espère développer des débouchés régionaux. Reste que le prix de vente est élevé : 8€ environ la bouteille sur un continent où le pouvoir d'achat est faible et où le RNB est de 380$ par an par habitant.

C'est la résultante des lourds investissements des équipements. Tout le matériel (bouteille, bouchon,étiquette,etc…) continue à venir de l'étranger. Seuls les cartons d'emballage sont fabriqués sur place.
L'ambition du gouvernement éthiopien est de faire du pays, le plus gros exportateur de vin sur le Continent. Ce n'est pas gagné quand on sait que l'Afrique du sud a exporté en 2013, cinq millions d'hectolitres alors que la production éthiopienne ne dépasse pas les 8.500 hectolitres.
Le groupe Castel pense pouvoir être bénéficiaire en 2016

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Flânerie en Quercy
 
Flânerie en Quercy
 
St Cirq Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie ( Lot) - Aquarelle d'Isabelle Blin

 

Comment ne pas résister à l'appel des promenades le long des berges du Lot,  comment ne pas  résister à l'appel gastronomique de cette région.
A l'envie de prendre d'assaut les remparts des châteaux, à l'envie d'arpenter les ruelles des villages médiévaux et à l'envie de passer une nuit dans une maison troglodyte et surtout à l'envie de goûter au célèbre vin de Cahors.
Si aujourd'hui on fait plus facilement référence au vin de Cahors, au VIIe siècle la vigne était largement répandue, on parlait alors d'un vignoble quercynois.

La rivière le Lot joua un rôle prépondérant dans la concurrence entre les vins de Cahors et ceux de Bordeaux.
Le mariage en 1152, d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II, roi d'Angleterre, fut à l'origine du développement du vignoble bordelais et de l'arrière-pays.
Les producteurs des vins du Quercy introduirent leurs vins via le port de Bordeaux à destination de l'Angleterre. L'occasion était trop bonne.
C'est la voie fluviale qui aidait alors aux expéditions des vignobles du Quercy.
Aujourd'hui encore les anciens chemins de halage de Saint-Cirq-Lapopie et des villages avoisinants témoignent du rôle décisif que joua la batellerie sur le Lot.
Hors des frontières, les vins de Cahors trouvèrent d'illustres consommateurs, en Allemagne, en Hollande et en Angleterre.
On raconte même que le Tsar Pierre le Grand, souffrant d'un ulcère à l'estomac ne supportait que le vin de Cahors. Il ordonna que l'on produise du Cahors chez lui sous le nom de Kaorskoïe.

 
Gabare
Gabarre

Au XVIIIe siècle la remontée du Lot était très dangereuse et nécessitait l'aide de tireurs de cordes et surtout de bœufs pour marcher le long des chemins de halage. A Saint-Cirq-Lapopie, une partie du chemin de halage est taillée dans le roc des falaises.
Aujourd'hui, les touristes aiment se promener sur les chemins de halage à pieds ou à bicyclette.
Des mini-croisères sont possibles l'été en gabarres ou sur les bateaux de plaisance qui naviguent sur le Lot de Luzerch à Saint-Cirq-Lapopie.
Autre centre de découverte du département, le marché à truffes de Limogne en Quercy à 13 kilomètres de Saint-Cirq-Lapopie avec recherche de truffes à l'aide d'un chien et dégustation sur place.

 
St-Cirq
St-Cirq Lapopie vue sur le village
 

Le vignoble a perdu une grande part de sa superficie, 40.000 hectares au XIXe siècle, le phylloxéra, un redoutavle puceron détruisit la quasi-totalité des vignes européennes. Le vignoble s'étend aujourd'hui sur seulement 4.000 hectares sur la rive gauche du Lot en aval de Cahors sur une longueur d'une cinquantaine de kilomètres. C'est en 1971, que le vin de Cahors a obtenu son AOC.
Le président français Georges Pompidou qui avait une résidence sur les bords du Lot à Cajarc, fut un grand ambassadeur de ce vin. Le Cahors vin généreux est aujourd'hui exporté dans le monde entier et tente d'obtenir l'appellation suprême de Grand Cru.

Saint-Cirq-Lapopie, joyaux du département accroché surplombant les berges du Lot de près de cent mètres constitue l'un des sites majeurs de la vallée du Lot, l'un des plus visité.
Parfaitement restaurées, les rues étroites du village, fermées par des portes fortifiées ont conservé de nombreuses maisons dont les façades en pierre ou en pan de bois datent pour la plupart du XIe au XVIe siècle. Les rues conservent les souvenirs des activités artisanales qui firent la richesse de Saint-Cirq-Lapopie et notamment les tourneurs sur buis ou roubinetaïres qui fabriquent encore les robinets en bois des barriques de vin, sans oublier le Musée du Vin dans la rue de la Peyrolerie.
De nos jours nombreuses sont les galeries d'art. Saint-Cirq-Lapopie est devenu un lieu d'élection des artistes-peintres et écrivains comme Henri Martin ou André Breton.

 
St Cirq
St-Cirq Lapopie vue sur le village
 

Pour apprécier une flânerie en Quercy, en marchant, en pédalant ou en naviguant, il faut prendre le temps d'humer, de déguster, de goûter les produits du terroir qui savent réveiller les papilles en toute simplicité. Une palette de produits de qualité s'offre aux consommateurs éclairés du bien manger, des produits qui s'accordent parfaitement avec le vin du Lot.

L'agneau fermier du Quercy à la saveur délicate, le Rocamadour, un fromage 100% chèvre à la peau veloutée, la noix du Périgord fraîche ou sèche se déguste émiettée sur une salade ou transformée en huile. Le safran du Quercy, ce crocus mauve fait l'objet d'une culture méticuleuse et délicate et fait le bonheur des restaurateurs, le melon du Quercy charnu et juteux aux subtils arômes et enfin la truffe, ce champignon magique, diamant noir du Lot qui parfume divinement les omelettes, viande ou poisson. Tous ces produits ne sont que des raisons supplémentaires de flâner en Quercy.

Quelques adresses .

Lot Tourisme
info@tourisme-lot.com   www.tourisme-lot.com

Fédération des vignerons indépendants du Lot
www.vigneron-independant-lot.com

Le Gourmet Quercynois à Saint-Cirq-Lapopie
www.restaurant-legourmetquercynois.com

Hôtel Les Gabarres à La Tour de Faure
www.hotellesgabarres.com

Truffes Passion
www.truffespassion.com  truffespassion@gmail.com

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Un séjour inusité offert par la chaîne hôtellière C2
 
Séjour sur l' île Degaby près du château d'if
 
Chaine hôtelleière
Le fort sur l'île Degaby au large de Marseille
 
Hôtel C2
Chambre C2
Façade de l'hôtel C2 à Marseille
Chambre hôtel C2
 
Plafond Chambre C2
Plafond de chambre à l'hôtel C2
 

La chaîne hôtelière  propose à ses clients qui séjournent dans leur établissement datant du XIXe siècles situé  rue Roux de Brignoles à Marseille un privilège digne de Robin Crusoë ou du Comte de Monte-Cristo, un séjour sur la plage établie sur l'île Degaby, pas très loin du Château d'If.
Après quelques minutes de traversée, on met les pieds sur l'île, mille mètres carrés de roche blanche, un fort construit par Vauban. Une aventure et une découverte magnifique de Marseille, du Massif des Calanques. Un transport très court pour aller très loin dans le temps.
Sur place rien ne manque :un panier pique-nique péparé par la cuisinière de l'hôtel, des rafraichissements, petite plage privée et déserte, matelas confortables, une terrasse au dessus des murailles du fort, une échelle pour se mettre à l'eau, des maques, des tubas, des palmes pour la plongée et danser avec les poissons.
A partir de 429 € pour deux personnes.

Adresse de l'hôtel C2 à Marseille:
73 Cours Pierre Puget / 48 Rue Roux de Brignoles, 13006 Marseille
Tel : +33 495 051 313 Fax : + 33 495 051 332

contact@c2-hotel.com

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Un bar à vin au CHU de Clermont-Ferrand à Cébazat
 
Un bar à vin au CHU de Clermont-Ferrand situé à Cébazat.
 
Bar à vin
 

Un bar à vin sera inauguré en septembre dans le service de soins palliatifs d'un hôpital du centre de la France, en région Auvergne afin d'égayer le quotidien difficile des patients.
Une initiative insolite, une  première en France, comme quoi vin et santé peuvent faire bon ménage…..parfois.
Pour le chef de service du Centre des Soins palliatifs l'objectif est de réhumaniser la vie des patients en agrémentant leur quotidien et en leur donnant également le plaisir d'offrir et de recevoir  au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Clermont-Ferrand situé à Cébazat.
Cette initiative est à l'origine  d'un constat ; les patients en soins palliatifs ne sont pas tous en phase terminale.
L'ouverture de ce bar à vin permettra également aux familles en perte de sens et dans l'anticipation du deuil de créer des moments de convivialité avec leurs proches hospitalisés dans un cadre médicalement encadré.
Un petit détail certes,  mais qui peut faire la différence et qui peut améliorer le cadre de vie des patients et des soignants.
Le personnel soignant du CHU de Clermont-Ferrand devrait par ailleurs être formé à cette nouvelle pratique par un socio-anthropologue.
Une cave à vin d'une capacité de 200 litres conservera les bouteilles de vins mais aussi de champagne, whisky et bière dans des conditions optimales. Les initiateurs de cette formule exceptionnelle à l'hôpital espèrent proposer prochainement des bons crus, tels que du Pomerol aux patients et à leurs visiteurs grâce à des partenariats et à différentes formules de mécénat.
La réserve est en cours de constitution.

 
Catherine Legrand-Sébille
Catherine Le Grand - Sébille.


Soci-anthropologue, c'est elle qui va assurer la formation du personnel participant au projet de l'ouverture d'un bar à vin au CHU de Clermont-Ferrand.
Cette chercheuse-enseignante en faculté de médecine qui travaille depuis plus de 20 ans sur la maladie grave et la mort est l'auteure d'une enquête " Fins de vie. Plaisir des vins et de la nourriture". Une enquête réalisée en décembre 2013.
200 entretiens dans des maisons de retraite, d'hôpitaux, d'unités de soins palliatif, auprès de patients, de résidents et de leur famille t du personnel soignant.
L'approche anthropologique de cette enquête a permis de saisir la complexité des pratiques, autant celles qui surveillent et censurent que les autres attentives aux plaisirs de bouche et à la défense des ultimes bonheurs. Une enquête fouillée sur les enjeux du soin et de l'accompagnement en fin de vie.
L'étude met en avant un réel souhait de satisfaire les patients dans leurs derniers moments de vie aboutissant très souvent à braver certains interdits. Dans cette logique les équipes médicales ne soignent plus des malades d'un point de vue curatif mais accompagnent des personnes qui traversent une des étapes les plus troublantes de leur vie.

Fin de vieComment le vin peut-il adoucir la fin de vie, que peut apporter une gorgée de vin à une personne en fin de vie?
Pour Catherine Le Grand-Sébille la réponse est simple : Retrouver le plaisir du goût et des saveurs que la personne appréciait et qui maintiennent dans une permanence de l'existence qui est réconfortante pour peu que l'appétit soit toujours là ou qu'il soit retrouvé parce que certains traitements médicamenteux qui l'altéraient ont été supprimés.
Il n'est pas nécessaire de faire un repas gastronomique avec des grands crus. Il est important de maintenir ce que l'on a toujours aimé consommer.
En faisant plaisir aux patients tout simplement.
Boire du vin en institution est aussi un gage de citoyenneté pour des professionnels à l'écoute qui reconnaissent l'importance de toutes les émotions, notamment sensorielles.

La privation de petits plaisirs comme boire et manger sont souvent perçues comme un arbitraire et c'est là que doivent s'interroger les institutions.
Aujourd'hui on doit réfléchir ; comment maintenir la qualité de ce qui se faisait dans " la bonne vie " du patient avant l'hospitalisation.
Il faut savoir prendre une autre voie mais toujours en équipe. Les pratiques hospitalières sont à revoir.
L'interdit peut être indéfendable dans ce temps de la fin de vie et que les verres ultimes sont importants comme les dernières nourritures.
Cela conforte l'appartenance humaine de ceux qui offrent comme de ceux qui reçoivent, mais il ne faut jamais obliger le patient à transgresser.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le champagne Grimet-Lagauche
 
Champagne ... vous avez dit Champagne !
 
Grimet-Lagauche
Champagne Lagauche
 

Si je m'en souviens bien, c'était dans les années 90. Je travaillais à l'époque comme journaliste à France 3. Au hasard d'un reportage dans la région de Reims et plus précisément dans le petit village de Chamery sur la départementale D26,  la célèbre Route du Champagne. Ce fut une découverte.
Je n'en revenais pas. Là sous mes yeux….. non pas un mais deux panneaux annonçant une marque de vin de champagneavec mon nom, mon patronyme.

Champagne Henri Lagauche   et Champagne Grimet-Lagauche.

Ca alors! une incroyable surprise inattendue!
Cela fait un choc. Assez agréable je dois dire. Bien que mon père soit né à Coulommes-la-Montagne à moins de quinze kilomètres de Chamery.
J'ai souvent passé une partie de mes vacances d'enfant chez ma grand-mère paternelle et personne ne m'avait indiqué que mon nom était imprimé sur une vrai étiquette sur une bouteille de champagne. Il est vrai que certains membres de la famille de mon père étaient viticulteurs.

Intrigué, ma curiosité de journaliste m'a poussé à faire la connaissance des propriétaires du Champagne Grimet-Lagauche, 15, rue du Château Rouge à Chamery. J'étais très impatient de savoir qui étaient ces Lagauche.
Enfant on m'avait expliqué que ce nom incroyable avait des origines polonaises. J'ai de lointains cousins qui portent toujours aujourd'hui un nom a consonnance polonaise : Kolowskay.
J'ai appris aussi que quelques personnes portaient le patronyme Lagauche dans la région. Je pensais être un des rares à le porter avec mon père Guy, mon oncle Roland et mon cousin Thiérry.
J'apprenais aussi que le Champagne Grimet-Lagauche fut le fournisseur en bouteilles "quart" du Vice-président du Sénat gabonais pendant de nombreuses années. C'est ainsi que depuis cette extraordinaire découverte (pour moi) je suis devenu un incontournable buveur (mais raisonnable) du Champagne Lagauche.

Pour éviter tout chauvinisme de ma part, j'ai laissé le soin à mon confrère Jean-Claude Denogens, éminent œnologue de déguster et de noter ce champagne pour les lecteurs de "De Vigne en bouche".
A votre santé.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Une cyber menace plane sur les vignobles du monde
 
Une cyber menace plane sur les vignobles du monde
 
Cave à vin
Mac
 
 
Assemblée Nationale: ICANN et les noms de domaines .wine et.vin !!
 

Le risque est réel. Le dernier épisode en date s'est déroulé à Londres du 22 au 26 juin 2014, lors de la 50e réunion de l'Icann (Internet corporation for assigned names and numbers). La tension est montée d'un cran. Les viticulteurs sont très inquiets. En cause : la décision de cet organisme qui est chargé d'attribuer adresses et noms de domaines aux sites internet.
Cet organisme qui dépend du département d'état du Commerce américain propose de nouvelles extensions en "vin" et "wine".

Une adresse comme Beaujolais.wine ou de Bordeaux.vin pourrait être ainsi vendue à une entité n'ayant aucun lien avec ces régions viticoles.
Le processus de délégation du "vin" et de "wine" menace de devenir un cas emblématique d'Internet.
Déjà en 2012, l'Icann a reçu plus de deux mille réponses pour des noms de ville comme Paris ou Berlin ou de région comme Corsica ou Champagne.
La région Bourgogne s'est vu proposé de déposer son nom.
Le Conseil régional de Bourgogne a refusé jugeant inacceptable de devoir payer.
Il faut dire que le coût est loin d'être négligeable. Les candidats doivent débourser pas moins de 140.000€, soit 185.000$ pour le dépôt et s'engager par la suite à verser 25.000$ de frais par an pour conserver le droit d'utiliser son nom!

La filière viticole a découvert que trois sociétés convoitaient les suffixes "vin" et "wine" pour les revendre.
La société américaine Donuts, Famous Four Media de Gibraltar et l'irlandaise Afilias. Pour elles, l'intérêt est d'en céder au meilleur prix l'usage des suffixe au plus grand nombre d'acteurs économiques désireux d'accoler ces suffixes évocateurs à l'adresse de sites internet.
Principal risque : retrouver sur le Web des dénominations comme Bordeaux.wine ou Bourgogne.vin sans que les détenteurs aient un quelconque lien avec ces régions viticoles
Les vignerons se sont inquiétés de l'usage que pouvaient tirer ces entreprises de ces suffixes.
La Confédération nationale des producteurs de vins et eau-de-vie de vin (AOC) a été l'un des premières à tirer la sonnette d'alarme auprès du gouvernement français.

Le gouvernement français associé au gouvernement luxembourgeois a lancé auprès de l'Icann une procédure.
Aujourd'hui les vignerons font bloc, soutenus par une délégation de 34 états d'Europe, d'Amérique du sud, d'Afrique francophone sans oublier les trois régions américaines de Napa Valley, de Santa Barbara et Long Island. De nombreux pays exigent une gouvernance moins opaque et plus participative de l'organisation Icann voire même son placement sous l'égide de l'ONU.
Depuis la bataille a pris une autre dimension au sujet du respect des indications géographiques protégées. Ce thème est au cœur des polémiques sur le traité de libre-échange transatlantique actuellement en négociation.
La confédération a déploré le fait que la demande française reste lettre morte.
La gourmandise voire la rapacité de Donuts est allée jusqu'à réclamer outre le "vin" et le "wine" mais aussi "attorney" (avocat) "mortgage" (Prêt immobilier) ou "medical".

Donuts s'est porté candidat pour plus de 300 noms de domaines pour la somme de 57 millions de dollars.
Les professionnels, les entreprises ou les organismes ayant un lien réel avec les noms de domaines rachetés par Donuts comme les médecins, les avocats ou les viticulteurs n'auront plus le droit de les utiliser sur leurs sites à moins de payer un droit à Donuts
Il en va de même pour le café, les fromages,etc… le nom d'une tribu ou son propre patronyme. C'est inquiétant.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le château Miraval - Vin rosé de Provence de Brad Pitt
 
Le château Miraval - Le rosé de Provence de Brad Pitt
 
 
 

Le rosé de Provence de Brad Pitt  "Château de Miraval", c'est du joli.

Ce rosé de Provence a été élu meilleur vin rosé du Monde.
Les heureux propriétaires Brad Pitt et Angelina Jolie en sont ravis. En mars dernier, ce vin avait connu un bon succès commercial. Lors de sa sortie, six mille bouteilles à Correns dans le Var s'étaient écoulées en moins de cinq heures. Quinze mille autres furent destinées à l'export sur les cent mille commercialisées cette année, plaçant le Miraval rosé à la 84e position sur les 100 meilleurs vins et seul rosé de la liste.
Une consécration pour l'acteur. En quelques années, associé à Marc Perrin, le couple d'artistes d'Hollywood voit son investissement dans le vin porter ses fruits.

Déjà à la tête d'une fortune de plus de 320 millions de dollars, le couple avait racheté en 2008 une partie du domaine pour 60 millions de dollars. On peut dire que leurs affaires dans le cinéma et la viticulture se portent bien.
Très fier de sa réussite Brad Pitt fait la couverture du mois de juin du célèbre magazine "Wine Spectator" en compagne de Marc Perrin.

Dans les page du magazine, Brad Pitt révèle qu'il se considère aujourd'hui comme un véritable agriculteur et est heureux d'apprendre les choses de la terre au contact des viticulteurs locaux de Correns.
Après s'être lancé dans le blanc et dans le rosé, Brad Pitt espère produire un vin rouge. Il se donne sept ans pour sortir son rouge de Provence.
Le rendez-vous est prit .
A Correns, premier village bio de France, le cinéma et la viticulture font bon ménage.

   
Brad Pitt Pitt et Perrin
 
Jolie et Pitt
 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Calvados Boulard - Cuvée spéciale 70 ème anniversaire du débarquement en Normandie
 
Le Calvados Boulard - Cuvée spéciale
70 ème anniversaire du débarquement en Normandie
 
Calvados Boulard
 

Dans le cadre du 70e anniversaire du débarquement allié en Normandie, onze bouteilles de Calvados Boulard hors d'âge  d'une cuvée spéciale en hommage au Général Eisenhower misent aux enchères au profit des vétérans américains accompagnée d'une lettre de remerciement du général américain datée de 1951.
La Maison Boulard a conçu une très belle carafe, sertie d'un bouchon doré à l'or fin.
La précieuse union des essences  dégage une harmonie unique et subtile et un raffinement hors du commun très apprécié des plus grands sommeliers .

 
Eisenhower
 
 
 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Les Chevaliers du Tastevin de Bourgogne
 
Les Chevaliers du Tastevin de Bourgogne
 
Chevalier du Tastevin vin de Bourgogne
 
 
 

Contrairement à une idée répandue, le transport n’altère pas la qualité gustative des vins.
On pense à tort que les vins voyagent mal.
Pour mettre fin à cette idée reçue, La Confrérie des chevaliers du Tastevin  qui oeuvre pour la promotion des vins de
Bourgogne  et pour fêter ses 80 ans s’est inspiré d’un roman de Jules Verne et son tour du monde en 80 jours.
Une opération au cours de laquelle 420 bouteilles de vin de bourgogne vont faire le voyage en bateau depuis le Clos
Vougeot via Le Havre, le canal de Panama, celui de Suez et l’Autralie.

420 flacons de Crémant rosé tasteviné, du Saint-Aubin blanc 2010, Nuits Saint-Georges premier cru, les Saint-Georges
Hospices de Nuits 2007 en magnum sans oublier le Cordon Grand Cru Clos des Cordons 2007 tasteviné.
Un voyage rendu possible grâce au chef de file mondial de la logistique des vins et spiritueux, JF Hillebrand
commissionnaire de transport qui a exporté l’an dernier un million de bouteilles de vins et spiritueux et au transporteur CMA CGM qui utilise des conteneurs réfrigérés par des moteurs dotés des dernières technologies qui assurent une température constante de 15°C.

Une belle opération symbolique de la Confrérie.
Aujourd’hui la Bourgogne exporte 60% de sa production. Pour convaincre ceux qui pensent encore que le vin voyage
mal, La Confrérie des chevaliers du Tastevin n’a reculé devant aucun sacrifice pour faire adhérer les sceptiques.
Elle organisera le samedi 25 Octobre 2014 à l’occasion de la clôture du périple des 420 bouteilles, une prestigieuse soirée
de dégustation de ces vins globe-trotters au Château Clos Vougeot où les invités pourront comparer à l’aveugle les bouteilles ayant fait le tour de la terre et celles restées en Bourgogne.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
La renaissance du Champagne "Prince de Bourbon-Parme"
 
La renaissance du Champagne "Prince de Bourbon-Parme"
 
Blason des Bourbon-Parme
Champagne Axel de Bourbon-Parme
Blason des Bourbon-Parme
La sélection de Champagne
 

Noblesse oblige….
C'est sa mère, la Princesse Marina qui l'a incité à reprendre la marque créée par son père le Prince André de Bourbon-Parme en 1959. Son père aujourd'hui décédé avait élaboré avec Jacques Lepître, un producteur champenois la cuvée N° 134, un pur chardonnay issus des meilleurs crus de la Côte des Blancs, une zone viticole située au sud d'Epernay.

Passent les années, Axel de Bourbon-Parme a dû trouver un autre vigneron dans le même secteur pour élever et extraire le précieux jus de raisins frappé du blason familial (trois fleurs de Lys, surmontées de la couronne royale). La production se situe aux environs de 50,000 bouteilles par an sous l'appellation "Prince Axel de Bourbon-Parme". Qui sont les Bourbon-Parme?

Issus de la lignée de Hugues Capet, ces princes appartiennent à la Maison de Bourbon, une famille souveraine de la chrétienté dont les ancêtres régnèrent en France, en Espagne et en Italie.
Apparenté à toutes les maisons royales d'Europe, le Prince Axel est le cousin du roi et de la reine d'Espagne, de Sa Majesté la reine du Danemark et le cousin germain de S.A.I. l'Archiduc Otto, chef de la Maison Impériale d'Autriche et de S.A.R, le Grand Duc de Luxembourg. Axel de Bourbon-Parme est en 68e position dans l'ordre de succession légitime au trône de France. En digne héritier, Axel de Bourbon-Parme entend poursuivre l'œuvre de son père André
.
Aujoud'hui la maison Renaudin installée à Moussy dans la Marne, crée pour lui trois cuvées différentes - un brut, assemblage de pinot noir, chardonnay et pinot meunier, trois cépages emblématiques du vignoble de la Champagne. La sélection s'effectue selon une chartre de qualité établie avec les Renaudin.
Tradition - élégance  -  raffinement, sont les maîtres mots de cette altesse royale, descendant direct des rois de France, Saint-Louis, Henri IV et Louis XIV.

 
Prince Axel de Bourbon-Parme
 

Agé de 46 ans, jeune entrepreneur, Axel a parcouru le  Monde alors qu'il était embarqué à bord de "La Jeanne d'Arc", le navire-école des officiers de marine.  Chasseur et pêcheur, il entend découvrir le Québec en parcourant les 280 kilomètres du "Chemin du Roy", route construite en 1731 entre Québec et Montréal. À l'époque il fallait quatre à six jours à cheval pour effectuer le trajet le long du fleuve Saint-Laurent à travers trente sept seigneuries. Une façon pour lui de revivre l'histoire.

Le champagne "Prince Axel de Bourbon-Parme" est aujourd'hui commercialisé par la société "Les domaines qui montent" créée par le Prince Axel avec d'autres professionnels issus de la viticulture pour répondre aux exigences complexes et difficiles des marchés français et étrangers.

Il existe actuellement vingt-sept boutiques franchisées à travers toute la France.
Lancé il y a à peine un mois en février 2014 depuis sa boutique de Boulogne-Billancourt en région parisienne, le Prince Axel de Bourbon-Parme rêve de faire connaître son champagne au-delà des frontières françaises.
Bon sang ne saurait mentir…… Il espère aussi trouver un partenaire ayant un réseau de distribution pour le commercialiser partout à travers le Monde et qu'il soit apprécié comme celui de son père, le Prince André.    

 

ldqm.boulogne@gmail.com

http://www.ldqmboulogne92.com

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Le vin jaune, le vin des rois, le vin du Jura
 
Le vin jaune, le vin des rois, l'or du Jura
 
Vin jaune Tissot
 

En France, les traditions vigneronnes sont nombreuses. Si le mois de novembre marque l'arivée du Beaujolais Nouveau, en février c'est la percée du Vin Jaune.
Un vin qui ne ressemble à aucun autre; produit essentiellement avec le cépage Savagnin en Franche-Comté depuis plus de mille ans. Son processus de vinification dure 7 ans dans des petits tonneaux avant la mise en bouteilles, le Clavelin d'une contenance de 62cl.

Le vin Jaune, le seul vin d'appellation contrôlée en France ne pouvant être produit tous les ans. Le vin jaune Château Chalon doit passer par une série d'agréments après les 7 années en tonneaux avant d'être autorisé à la vente en bouteilles.
Cette année, le 1et et le 2 février, le petit village de Conliège a accueilli 43,000 visiteurs. La cuvée 2007 réunit toutes les conditions pour être un bon millésime. Une belle année d'après les vrais connaisseurs, une cuvée toute en finesse et élégance pour ce vignoble considéré comme l'un des plus petits de France avec 2.000 hectares pour une production de près de 80,000 hectolitres par an.

 
Nah Gahoussi Gléglé V
Sa Majesté Nah Gahoussi Glélé V, reine d'Abomey descendante directe du roi Glélé de Bénin (1858-1889)
 

Il mérite bien son nom de vin des rois et des empereurs. C'est l'empereur romain Probus qui ordonna en l'an 280 que l'on planta beaucoup de vignes sur les collines de ce qui est aujourd'hui la Franche-Comté.

Lothaire roi des Francs (954-986), Henri IV, le tsar Nicolas II de Russie et la reine Juliana de Hollande ont apprécie le vin jaune. C'est en toute logique royale que Sa Majesté Nah Gahoussi Glélé V, reine d'Abomey descendante directe du roi Glélé de Bénin (1858-1889), de passage en France a souhaité déguster le fameux élixir Château Chalon du génial vinficateur avant-gardiste jurassien Stéphane Tissot.

 
Stéphane Tissot
Stéphane Tissot
 

Tout commence dans les années 1990, Stéphane Tissot avec son diplôme d'œnologue s'installe au domaine familial de 35 hectares à Montigny-Lès-Arsures près d'Arbois. Là, il décide de convertir le domaine de son père à la biologie en 1999 et à la biodynamie en 2004.
La première cuvée Château Chalon avec le sceau Stéphane Tissot a été enfin commercialisée en février 2O14. Un vin aux puissants arômes de noix.

Curieux, inventif, aventurier, Stéphane Tissot ne s'arrête pas là, son dernier défi consiste depuis 3 ans à vinifier quelques cuvées en amphore en terre cuite. Cette technique consiste à faire macérer des raisins plusieurs mois dans une amphore avant de presser les raisins.
Il vinfie à l'ancienne. Il a remplacé ses cuves en inox par des cuves en bois. Succès garanti, ses vins; La Vasée, La Bruyère, Arbois vin jaune en Spois, sont surprenants, excitants et convaincants. Stéphane Tissot a gagné son pari : faire apprécier le bio.
Ce n'est pas tout, Stéphane Tissot récolte aussi des blancs, des rouges, des crémants, des liquoreux, tel un alchimiste toujours à la recherche de la perfection et de l'authenticité.

Avec le Chardonnay et le Savagnin pour le blanc, Pinot noir, Trousseau et Poulsard pour le rouge, les diversités du terroir font des vins du Jura des vins atypiques des vignobles français. A découvrir.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
Philippe Jamesse: un sommelier créateur
 
Philippe Jamesse: un sommelier créateur
 
Philippe Jamesse
Philippe Jamesse, sommelier créateur.
Le nouveau verre de Champagne.

D'abord serveur sur un bateau de croisière pendant quelques temps, cet épisode nautique  fait voyager son esprit rêveur et lui fait découvrir les vins. Quand il débarque, c'est décidé, il sera sommelier.
Après son diplôme, il est engagé à l'Hostellerie du Mont-Aimé à Bergères-les-Vertus.

Durant six années, il va élaborer sans cesse une carte des vins. Petit à petit il cherche l'équilibre parfait. Son but : prendre en compte les goûts et les attentes des clients.
Pour maîtriser une cave, il faut le faire en fonction de ce que l'on aime et surtout de ce que les clients aiment. Cela ne se fait pas d'un coup de crayon.

Elémentaire mon cher Jamesse, me direz-vous ?
Ensuite le sommelier travaille en proposant d'autres éventualités, d'autres possibilités de faire goûter autre chose tout en gardant l'esprit conducteur des goûts.


La Champagne
 
Les creyères

Aujourd'hui Philippe Jamesse est chef sommelier depuis 2000 Aux Crayères, la prestigieuse adresse rémoise. Les Crayères à Reims en champagne, c'est toute une institution, une grande maison de la gastronomie française.

Là, il trouve l'accord parfait, le duo gastronomie et champagne dont il s'évertue à préserver l'harmonie.
En symbiose parfaite avec le chef de cuisine Philippe Mille, il sait comprendre la cuisine et l'interpréter avec des vins qui s'inscrivent dans la justesse, car plus la cuisine est juste, plus les vins doivent être précis.
Et pour parfaire la dégustation, son esprit créateur n'a pas hésité à dessiner ses propres verres.

Verre Janesse

Pour le chef sommelier, les vins de champagne méritent d'être servis dans des grands verres et non dans des flûtes étriquées. Le verre doit respecter la qualité des champagnes.
Un verre qui fait maintenant référence pour apprécier un vin délicat comme le champagne. Les verres signés Philippe Jamesse sont maintenant commercialisés par Lehmann Glass.

Aux Crayères, Philippe Jamesse règne sur une cave aux 600 références de champagne et 10,000 bouteilles de vins à Reims, le rendez-vous d'une immersion culinaire et œnologique autour de la truffe noire et des cuvées Krug ou de Dom Pérignon servis à 8 températures différentes, une table incontournable dans la ville des Sacres.
A 38 ans, avec une carrière déjà bien remplie, Philippe Jamesse n'a pas fini de voyager dans l'univers des vins.

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 
De la bière il y a 3.200 ans à Louxor
 
De la bière il y a 3,200 ans
Louxor

Une équipe d'archéologues japonais a découvert la tombe d'un responsable de la production de bière de la dynastie des Ramsès qui régnait il y a 3,200 an en Egypte. La découverte de la tombe de Khonso Em Heb est l'une des plus importantes dans la nécropole de Thèbes à Louxor, la ville du sud du pays célèbre pour ses temples pharaoniques sur les bords du Nil.

Le chef de la mission archéologique a expliqué que son équipe avait découvert la tombe lors du nettoyage du parvis d'une sépulture appartenant à un haut responsable sous le règen d'Amenhotep III.

La présence de paysages dessinés et de diverses inscriptions sur les murs et plafond, révèlent de nombreux détails de la vie quotidienne dans l'Egypte antique. Un mur montre le chef des brasseurs, également à la tête des réserves royales, présentant des offrandes aux dieux, entouré de sa femme et de sa fille.

 

Christian LagaucheFrance télévisionsira

 
Du vin afghan, est-ce possible?
 
Du vin afghan, est-ce possible?
 

Avant l'invasion sociétique de 1979 qui a complètement déstructuré le pays, l'Afghanistan était connu pour son abondante production de fruits et pour ses vignobles. Le pays comptait jusqu'à trente variétés de raisins. Profitant d'un climat avantageux et ensoleillé au sud et humide au nord, l'Afghanistan fut longtemps un producteur de vin avant l'arrivée de talibans au pouvoir. Aujourd'hui la plupart des vignobles sont à l'abandon.

Une relance économique s'impose avec l'exportation des raisins de table qui permettrait au pays de palier au développement de la culture du pavot et d'enrichir les chefs de guerre. Les agriculteurs demandent au gouvernement de les aider à exporter. Un récent rapport du groupement des sociétés de développement international a mis en évidence que l'Afghanistan possède une riche tradition en matière de raisins et de vins.

La technologie est archaïque, les formations manquent, l'absence pratique durant les années de guerre, le potentiel des vignes est dans un état déplorable. L'agriculture est la principale source de revenus pour les paysans afghans, seul moyen de subsistance pour 70% de la population, un composant crucial pour améliorer la croissance économique et la sécurité alimentaire selon l'agence américaine USAID.

Bien que l'Afghanistan ait une longue histoire de culture de raisins, de grenades,de pistaches, d'abricots, de raisins secs, les décénies de conflit et de guerre ont détruit les champs et les vignobles. Parmi les raisins et les vignobles ont peut citer : l'Askari, Ta¨fi, Kimish, Abjouch (blanc), Chaabi Siad ou Chahabi noir, Chamsar Safid (vin blanc) région de Charikar, Cher Ali Safid (vin blanc) région de Goran près de Herat, Charala Safid (vin blanc) région de Kandahar, Chindourani Safid, ou encore Sahibi Safid cépage noir.

Le vin de Kaboul avait un parfum proche de celui du Madère. On peut imaginer qu'une meilleure qualité pourrait être produite avec plus de soins. Quoique plus ouvert le gouvernement musulman actuel hésite à donner la permission de produire de l'alcool sur l'ensemble du territoire.

Avant 1992 l'Afghanistan produisait des alcools forts comme la Vodka. Un très bon ouvrage sur le sujet : Tome 4 de Pierre Galet "Cépages et vins de France -- Les raisins de table d'Afghanistan.
Aujourd'hui la coopérative des producteurs de raisins de Panwan travaillent pour améliorer les standards de production et l'accès aux marchés internationaux. Ces produits du commerce équitable sont disponibles en occident via la société Tropical Wholefoods.

Les raisins secs Sultanine qui évoque le nom du sultan sont un cépage de raisin sans pépins, excellent source de potassium, de fer et de cuivre. Ces fruits font un excellent combustible pour les sportifs car très énergétiques, ils accompagnent à peu près tous les aliments; céréales, salades,sauces, farces, tartes, brioches, couscous, tajines et pilafs.

 

Christian LagaucheFrance télévisionsira


Le Label Skin
 
Il fallait y penser: le label skin

Pour les amateurs et collectionneurs de grands vins, l'étiquette participe autant que le vin à la valeur de la bouteille. Dans une vente aux enchères une bouteille abimée peut subir des décotes vertigineuses. Une bouteille de grand cru sera invendable.

Contrairement au vin qui se conserve pendant des années, l'étiquette se détériore rapidement.  Conserver les étiquettes en bon état n'est pas toujours possible à cause de l'humidité, des moisissures, de la poussière et des chocs lors des transports, les étiquettes se dégradent facilement.

Il fallait penser à une solutions simple pour protéger les étiquettes de Pétrus ou autre Romanée-Conti.
Xavier Demeilliers 25 ans, jeune diplômé d'HEC Montréal a créé avec son associé Maxime Brunet 32 ans, un film anticorrosion pour conserver les étiquettes, une sorte de double peau transparente qui va faire le bonheur des oenographilistes ( c'est ainsi que l'on nomme les collectionneurs d'étiquettes de bouteilles de vin).

La société " Labelskin" commercialise des boites de 12 carrés de vinyle électrostatique qui adhère à la bouteille et pas à l'étiquette. Un film transparent, souple, sans adhésif facile à poser, repositionnable à volonté.
Cet ingénieux système est pour l'instant adapté au format des bouteilles de bordeaux. Les autres formats sont réalisables à la demande.

Une petite et simple idée au service des grands châteaux. Une idée cadeau à offrir aux amateurs et collectionneurs.

Pour recevoir des échantillons ou commander

Ligne de Vin SAS / Label skin
www.labelskin.com
info@labelskin.com

Pour plus d'information cliquez les documents PDF ci-dessous
Label Skin 1.pdf Label Skin 2.pdf
 

Christian LagaucheFrance télévisionsira


En France, les temps sont durs
 
En France, les temps sont durs ...

Voilà que le Palais de l'Elysée, la résidence officielle du chef de l'état français va vendre aux enchères 10 % de sa cave. Il est vrai que le prédécesseur de François Hollande ne buvait que de l'eau.
Désormais l'Elysée va commander des "vins modestes", l'excédent de la vente sera  reversé au budget de l'Etat, la presse européenne (surtout allemande) n'a pas manqué d'ironiser sur cette surprenante décision.
Dans le monde entier les terroirs français font rêver. Les ventes de vin représentent actuellement la seconde entrée de devises, juste derrière l'aéronautique. Souhaitons que la cave du Faubourg Saint-Honoré puisse la part belle à de jeunes vignerons dynamiques où "les vins modestes" pourront s'épanouir.

 

Christian LagaucheFrance télévisionsira


Le champagne Dehachampe du Togo
 
Le Dehachampe, le Champagne Made In Togo est né !

C'est la nouvelle invention de l'Institut togolais de recherches agronomiques ITRA. Une invention annoncée à grands renforts de publicité par le Dr. Comlan Atsu AGBOLI directeur de l'Institut. Une boisson énergétique  pétillante à base de vin de palme.

Le Dehachampe est le fruit de longues années de recherches qui ont permis de perfectionner le vin de palme stabilisé. Une boisson pétillante comparable aux vins mousseux classique de haute gamme.
Un produit mis au point par Koukou Martin AZIATO ingénieur à l'ITRA

Produit naturel qui a toutes les valeurs énergétiques. Il ne saoule pas le degré d'alcool se situe en 3 et 7%. L'alcool est stabilisé.
Fabriqué localement, le Dehachampe est issu de l'application de la technique champenoise de vinification modérée ou réadaptée à la sève naturelle de palmier d'où son authenticité et sa nature bio.

 

Provenant de la nature, il regorge d'éléments nutritifs comme les vitamines, les sels minéraux, protéines, glucides et lipides en faible teneur. Son co2 naturel lui confère un aspect désaltérant et pétillant.

Pour ce qui est de la stabilité, il est exempt de micro organismes ce qui lui donne une durée de vie de plus d'un an. D'après les tests et analyses en laboratoire, au niveau de la toxicité, il ne contient pas de métaux lourds provenant de son environnement.

Des efforts sont faits pour préserver l'éco-système et l'espèce végétale, le palmier. Il faut souligner que le vin de palme ne provient qu'à terme de production du fruit du palmier dont le but est de renouveler la palmeraie.
Reste un handicap, le prix prohibitif du produit 25.000 francs CFA, soit 35€uros la bouteille.   Il est actuellement commercialisé sur le continent africain, uniquement au Togo.

 

Christian LagaucheFrance télévisionsira


Les vins de Madagascar
 
Les vins de Madagascar

A Madagascar, on boit toutes les boissons alcoolisées ou non alcoolisées d’importation, on consomme les boissons de production locale tel que le rhum, le vin de palme (trembo), de l’eau, de « l’eau de riz », du vin rouge, du café, du thé des jus de fruit… et de la bière !

Globe trotteurs infatigable, le journaliste Christian Lagauche nous conduit à la découverte des vignobles de Madagascar.

Vignoble de Madagascar
Vin de Madagascar

Christian Lagauche en compagnie de 
Belarmin Randriamanahirana
directeur technique  de Lazan'i-Betsiléo

Bouteilles produites par Lazan'i-Betsiléo

La surface des vignes à Madagascar est passée de 250 à 800 ha en 40 ans. La progression est lente. La viticulture est encore dans sa phase de lancement et cherche sa voie. Ce sont des cépages hybrides.

A 1,200 mètres d'altitude sur les hauts plateaux de la région de Haute Matsiatra en pays Betsiléo, à 12 kilomètre de Fianarantsoa,  la société Lazan'i-Betsiléo et ses 625 paysans actionnaires disposent d'une surface de 300 ha avec une production annuelle de 800 tonnes de raisins Muscat par an qui donnent 520.000 litres de vin environ.  Ce rendement dépend pour beaucoup du climat qui détermine le degré du vin.

Le terroir est excellent, l'hydrométrie et l'ensoleillement également. Des investisseurs chinois ont loué des terres dans cette région pour planter des vignes.

Ici sous les tropiques les vendanges se déroulent sur un mois de fin janvier à fin février. Ici rien de mécanique, le raisin est foulé aux pieds. Une centaine d'ouvriers travaillent dans les caves de Lazan'i-Betsiléo.

En 2003, Lazan'i-Betsiléo a obtenu le Golden Europe Award for Quality et le New Millenium Award à Paris.
C'est seulement après 3 ou 4 semaines quand le vin devient stable que l'on procède à la mise en bouteille. A Madagascar, l'approvisionnement en bouteilles est problématique, ici donc on récupère toutes les bouteilles en verre, elles sont réutilisées car l'île ne dispose pas de verrerie.

Le défi actuel de la société consiste surtout à améliorer la qualité grâce à une collaboration avec le Lycée agricole de Beaune en Bourgogne qui vient de planter des plants de pinot noir et de Chardonnay.

Actuellement Lazan'i-Betsiléo produit des vins simples, blanc, rouge, gris, rosé à consommer rapidement mais aussi des moelleux et des mousseux.

Face à la concurrence des vins sud-africains qui ont déjà une longue tradition de la vigne et de la viticulture, les viticulteurs malgaches s'orientent vers des cépages reconnus, plus nobles et de qualité pour que les vins de la Grande Ile s'ouvrent à l'exportation.

Il faudra encore du temps pour que les vins malgaches atteignent un niveau de qualité, mais la voie est grande ouverte pour en faire des vins appréciés sur le continent africain et ailleurs.

 

Christian LagaucheFrance télévisionsira


La cuvée Obama d'Angela Keïta
 
La cuvée Obama
Voici le portrait d'une vignerone atypique Angela Bousquet-Keïta du Domaine Saint-Antoine (Aude).
 


Keita1

Keita2
Angela Bousquet-Keïta, vigneronne atypique

Angela Bousquet-Keïta cueille le raisin de
sa vigne à Rieux-Minervois

Dans sa vie de tous les jours, elle mêle passion, business et courage. Car du courage il en faut ... il faut tenir bon lorsque les jours d'humeur chagrine vous font douter dans un milieu en plein marasme. Héroïne haute en couleur qui n'aime tant se battre que pour imposer ses vins. À 42 ans Angela, femme et africaine s'est imposée dans un milieu presque exclusivement masculin. Rien ne semble résister à son énergie débordante. Pourtant de prime abord, Angela Bousquet-Keïta a la raideur des belles femmes qui réfléchissent trop.

Jusqu’en 1997 pour Angela les choses étaient plutôt simples, une vie de famille partagée entre son mari Gilles et deux filles Laura et Lisa. Rien ne la destinait à prendre en charge une propriété.

Arrivée en France à l’âge de 7ans de sa Guinée natale, elle fut élevée à St-Brieuc chez les sœurs en Bretagne. C’est là que la petite africaine fait une première découverte.
Alors que toutes les élèves se préparent à faire leur Confirmation, elle apprend qu'elle ne sera pas de la fête: elle est musulmane. Après cet épisode identitaire, rien de particulier, une adolenscente, plusieurs activités professionnelles, un mariage. Une vie banale en sommeé Trop banale sans doute.

L’aventure du vin commence il y à 13 ans. En 1997, elle décide avec son mari, un cathare originaire de l’Aude, d’acheter le Domaine Saint-Antoine. Ce domaine est une propriété de 37 hectares dont 17 de vignes à Rieux-Minervois. Un petit village entre Narbonne et Carcassonne sur la route de St-Jacques de Compostelle au nord des Corbières, un village dont la curiosité touristique est une église heptagonale du XIIe siècle aujourd’hui classée monument historique. Le patrimoine du vignoble du Minervois est intéressant, les premières vignes furent implantées par les légions romaines.

À cette époque les vins de la région connaissaient un certain attrait. On dit que Cicéron et Pline comptaient parmi les amateurs de minervois. Les premières années furent très dures pour Angela, mais aujourd’hui pour rien au monde elle s’en irait. Il y a aussi les bons côtés. L’envie de défendre son métier et le temps lui ont donné raison. Avec ses longues jambes perchées sur des hauts talons qui lui donnent une démarche de gazelle, un cellulaire dans une main, le domaine repose essentiellement sur ses épaules, son mari Gilles exerce une autre activité. Seul un œnologue professionnel vient l’aider pour l’assemblage des différents cépages. Production annuelle 45. 000 bouteilles – rouge et rosé pour le moment.


Dans sa vie de tous les jours, elle-mêle passion, business et courage. Car du courage il en faut ... il faut tenir bon lorsque les jours d’humeur chagrine vous font douter dans un milieu en plein marasme. Héroïne haute en couleur qui n’aime tant se battre que pour imposer ses vins. A 42 ans Angela, femme et africaine s’est imposée dans un milieu presque exclusivement masculin. Rien ne semble résister à son énergie débordante. Pourtant de prime abord, Angela Bousquet-Keïta a la raideur des belles femmes qui réfléchissent trop.

Jusqu’en 1997 pour Angela les choses étaient plutôt simples, une vie de famille partagée entre son mari Gilles et deux filles Laura et Lisa. Rien ne la destinait à prendre en charge une propriété.


Arrivée en France à l’âge de 7ans de sa Guinée natale, elle fut élevée à St-Brieuc chez les sœurs en Bretagne. C’est là que la petite africaine fait une première découverte.
Alors que toutes les élèves se préparent à faire leur Confirmation, elle apprend qu’elle ne sera pas de la fête: elle est musulmane. Après cet épisode identitaire, rien de particulier, une adolescente, plusieurs activités professionnelles, un mariage. Une vie banale en somme. Trop banale sans doute.

L’aventure du vin commence il y à 13 ans. En 1997, elle décide avec son mari, un cathare originaire de l’Aude, d’acheter le Domaine Saint-Antoine. Ce domaine est une propriété de 37 hectares dont 17 de vignes à Rieux-Minervois. Un petit village entre Narbonne et Carcassonne sur la route de St-Jacques de Compostelle au nord des Corbières, un village dont la curiosité touristique est une église heptagonale du XIIe siècle aujourd’hui classée monument historique. Le patrimoine du vignoble du Minervois est intéressant, les premières vignes furent implantées par les légions romaines.

A cette époque les vins de la région connaissaient un certain attrait. On dit que Cicéron et Pline comptaient parmi les amateurs de minervois. Les premières années furent très dures pour Angela, mais aujourd’hui pour rien au monde elle s’en irait. Il y a aussi les bons côtés. L’envie de défendre son métier et le temps lui ont donné raison. Avec ses longues jambes perchées sur des hauts talons qui lui donnent une démarche de gazelle, un cellulaire dans une main, le domaine repose essentiellement sur ses épaules, son mari Gilles exerce une autre activité. Seul un œnologue professionnel vient l’aider pour l’assemblage des différents cépages. Production annuelle 45. 000 bouteilles – rouge et rosé pour le moment.

A l’exemple de Mary Seacole qui dès le XIXe siècle quittait la Jamaïque pour vendre à Londres ses cargaisons d’épices et de fruits exotiques, Angela Bousquet-Keïta a réussi en quelques années à s’imposer dans un milieu d’hommes, celui des vignerons et à faire reconnaître son nom et les qualités de ses productions. Un nom bâti sur l’effort, la ténacité, la volonté et le culot. Atavisme et travail aidant, le cœur d’Angéla n’est pas de pacotille, c’est celui d’une femme des temps modernes dont l’ambition est la réussite.

La petite africaine déracinée n’a pas oublié ses origines. En 2006, elle a obtenu l’autorisation de la préfecture de l’Aude pour les vendanges de recruter une demi-douzaine de réfugiés du Darfour. Elle a renouvelé l’expérience en 2007. Cette main d’œuvre occasionnelle a donc œuvré à une cuvée en l’honneur de l’élection du Président Américain. Une cuvée spéciale limitée, un coffret de trois bouteilles pour marquer l’élection du premier noir comme 44e président des Etats-Unis le 20 janvier 2009. Un assemblage des cépages merlot, carignan et grenache.

     
Un vin d’honneur pour le Président
Obama
 
St-Antoine

La cuvée en l’honneur du Président Obama, une initiative d’Angela Bousquet-Keïta, vigneronne d’origine guinéenne, porte le nom «Le coffret du Vin du 20»

Le Merlot du Domaine Saint-Antoine obtient la note de 15/20.

Aujourd’hui sa silhouette de « top-model » qui se découpe sur fond des monts enneigés des Pyrénées et son intelligence de «super-woman» font d’elle une battante qui aime l’action. Africaine dans le verbe et dans les gestes, Angela possède comme ses consoeurs sud-africaines l’énergie solaire du continent.

«Dans le milieu du vin , en plus d’être une femme, je suis noire, une sorte d’Ovni. Sur l’ensemble de la planète Terre, nous sommes peu nombreuses à faire autorité» dit-elle avec un humour certain non dissimulé. Sérieuse, convaincue, passionnée, confiante, icône d’une nouvelle génération de vigneronnes et malgré les embûches, elle est arrivée là où personne ne l’attendait. A force de travail, de patience et de passion, le Domaine Saint-Antoine a trouvé ses lettres de noblesse. C’est un vin métissé, assemblage de merlot, de carignan et de grenache, un vin élégant. Sur l’étiquette, est inscrit en larges lettres «Investiture 20 janvier 2009 » et «Le vin du 20». Cette cuvée «Le coffret du Vin du 20» est souple et ronde en bouche, avec des tanins soyeux.

Un rouge de garde. Ses bouteilles se retrouvent aujourd’hui sur nombre de tables célèbres, comme le Fouquet’s.

L’élection de Barack Obama fut pour Angela Bousquet-Keïta propriétaire vigneronne en France un moment d’extase. Pour cette cuvée appelé «Le coffret du Vin du 20»
8,300, ont été mis sur le marché. Le numéro un a été envoyé de droit au président américain, aux bons soins de son ambassade. La vi
gneronne africaine en France, s’est rendue à New York, y a démarché des restaurateurs réputés démocrates. Son idée et sa cuvée y ont reçue bon accueil. Au Québec, les chroniqueurs, Maître Œnophiles Jean Claude Denogens et Yves Beauchemin, de la Gazette des Œnophiles de Vigne en Bouche, ont le 6 mai 2010, dégusté le Merlot 2005 Domaine Saint-Antoine Laudis, échantillon, rapporté par mes soins.

Ce Merlot a été récolté à la main, dans des bacs, avec un tri sélectif des baies sur pieds. Une vinification lente, un pigeage manuel ont permis une extraction optimale des tanins fins; l’équilibre a été obtenu sans passage en fûts. Un vin à carafer et le servir, entre 16 et 17 C. La note de dégustation 15/20. Un bon nez de tabac blond, avec une trace d’anis, en bouche des notes de vanille et d’épices, bon équilibre avec de la finesse.

À 42 ans, Angela Bousquet-Keïta, se présente comme «seule vigneronne d’origine africaine» en France. Propriétaire avec son mari vigneron du domaine viticole Saint-Antoine
dans le Minervois à Rieux, dans l’Aude.

http://www.domaine-saint-antoine.com

 
Christian LagaucheFrance télévisionsira
 

 
AVIS IMPORTANT SUR LE COPYRIGHT
Copyright © «Ordre du Mérite Œnophile». Tous droits réservés.
Copyright © «De Vigne en Bouche la Gazette des Œnophiles». Tous droits réservés.
Cette chronique est la propriété intellectuelle exclusive de Monsieur Christian Lagauche.
Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite conformément au Code de la Propriété Intellectuelle. Le matériel et l’information contenus dans le site ne peuvent être utilisés.
Au fin de précision, la modification, le téléchargement, la publication, la reproduction sur un autre site, la diffusion sur internet ou l’utilisation à des fins publiques ou commerciales du matériel et de l’information se trouvant dans ce site est strictement prohibée sans l’accord préalable de «l’Ordre du Mérite Œnophile» et de «De Vigne en Bouche la Gazette des Œnophiles» ou du titulaire de droits visé.
 

Le Portugais
 
Pommyers
 
Cantenac
 
Evian