Jeanclaudedenoc Jean-Claude Denogens
-Officier du Mérite Agricole (France)
-Confrère de la Confrérie Saint-Étienne Alsace
-Chevalier de l'Ordre des Coteaux de Champagne

home

banvigneenbouche
                                                                               Mirer ! Humer ! Goûter ! Extase !

  
Les vins blancs liquoreux de Bordeaux en poésie

    par Jean Claude DENOGENS 

Les Confréries des vins de France
qui chantent la vigne et le vin.
Voici sous la devise de notre
« Ordre du Mérite Œnophile »
« Rubis ou Topaze même Délice même Extase »

Il existe de nombreuses Confréries en France, celles du vin sont sans doute les plus connues. Voici celles plus particulièrement des vins blancs liquoreux de Bordeaux.

Institutions à la fois culturelles et économiques, les confréries bordelaises glorifient le produit de la vigne. Elles font connaître  et aimer les terroirs, les vignobles, elles ont des traditions qui gouvernent un art raffiné vieux comme le monde. Ces nombreuse Confréries participent à la promotion des vins de Bordeaux et permettent le maintien de fortes traditions locales liées au vin telle que la Fête de la Fleur ou la proclamation du Ban des Vendanges.

C’est le « Grand Conseil du Vin de Bordeaux », qui réunit et fédère l’ensemble des Confréries du Bordelais ainsi que les Commanderies de Bordeaux à l’étranger. C’est riche des qualités des hommes qui le composent que le Grand Conseil réalise un certain nombre d’actions au niveau national et international.

Le Grand Conseil du Vin de Bordeaux, fondé en 1952 est un organisme  à but non lucratif issu de la loi 1901 dont les statuts ont été déposés en 1975. Il est constitué par deux délégués du Conseil Général de la Gironde, deux délégués du Conseil Régional de la Gironde, deux délégués du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, deux délégués du Conseil Municipal.
Chaque Confrérie porte une tenue prestigieuse, réminiscence des temps anciens. Le rôle de ces confréries est indéniables : elles ont appris au public français et étranger à mieux connaître et apprécier les vins de Bordeaux. Dans un décor somptueux, les réceptions, rehaussées de costumes historiques, prennent un relief extraordinaire, et le ton des cérémonies, d’une réelle dignité, soulève l’enthousiasme des invités.
 
C’est en l’an 2000 que les commanderies de Médoc et Graves et de Sauternes et Barsac se regroupèrent sur la rive gauche de la Garonne et de la Gironde pour prendre le nom de  « Commanderie du Bontemps de Médoc et des Graves Sauternes Barsac ». Sa devise est  « Le soleil est mon reflet ».

Les costumes : Velours Bordeaux ( Jaune pour les Commandeurs de Barsac et Sauternes ) avec sur l’épaule une épitoge verte, pour les Commandeurs du Médoc, verte et or pour ceux des Graves.

 
Liquoreux skieur

La Commanderie du Bontemps de Médoc et des Graves de Sauternes et Barsac est une confrérie viticole, et pas n’importe laquelle. Avec ses 315 membres, parmi lesquels les plus grands châteaux de la rive gauche de Bordeaux et les négociants et maisons de courtage les plus influents de la région, elle est l’une des plus anciennes et des plus importantes confréries viticoles française. Le « Bontemps » ? Il s’agit à l’origine d’un récipient dans lequel le maître de chai battait les œufs destinés au collage et à la clarification du vin. Il est aujourd’hui l’emblème de la  Commanderie. On le retrouve sur la fibule et il sert également de modèle à la coiffe des Commandeurs. C’est pour cette raison que le dessus de leur couvre-chef est blanc. La surface blanche représente la neige des œufs. Ne devient pas membre qui veut, il faut avoir fait ses preuves, montré que l’on est à même d’être un ambassadeurs des vins de la rive gauche de Bordeaux. « être de ceux qui par leurs vertus, leur savoir, la renommée de leurs travaux et le lustre de leurs exploits, peuvent leur être honneur et illustration ».

   

St-Croix du Mont

La « Commanderie du Bontemps de Sainte-Croix-du-Mont ». Costume : Robe de lin jaune clair, épitoge lie de vin.
Devise : « Pour le Bontemps; toujours Sainte-Croix-du-Mont ».

 

Les « Compagnons du Loupiac ». Costume : Cape noire, doublée et bordée de jaune or, avec écusson loup. « Descendants spirituels du poète Ausone … » disent-ils. « Ils entendent rappeler que, tout comme la raison du plus fort, celles de boire le Loupiac  sont toujours les meilleurs… ». Des coteaux de Loupiac, la vue s’étend sur toute la vallée de la Garonne, laissant à droite le château du duc d’Épernon, au delà le beau vignoble de Barsac, son clocher, plus à gauche le pays sauternais et ses crus renommés.

Loupiac
Connétablie

Connétablie de Guyenne : Vignoble : Vignes blanches de l’Entre-deux-Mers, vignes blanches et rouges des Premières Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, de Blaye, de Bordeaux Saint-Macaire et Graves. Costume : Robe noire à parements jaune d’or ( ou grenat pour les représentants d’un vignoble rouge ). La Connétablie de Guyenne à fixé son siège social et Chancellerie dans la magnifique demeure des ducs d’Épernon à Cadillac (Gironde). Les Connétables reçoivent leurs hôtes venus de tous les pays du monde et dans la vaste Salle des Gardes, lors du rituel des intronisations l’on peut entendre : « Il a été à la peine, il est juste qu’il soit à l’honneur », ou «  A dater de ce jour, vous êtes libre d’entrer dans nos chais, dans nos caves, en tout temps et a toute heure ».

 
Les vins blancs liquoreux de Bordeaux en poésie
 
« Poèmes courtoisie de
Jean-Max Eylaud
Poète écrivain-vigneron Bordelais
Prince de l'Ordre du Mérite Œnophile ».
   
Sauternes

Ballade du Bontemps-Sauternes

Ils vont, dans leur armure d’or,
les vins magiques de Sauternes,
que bacchus verse, en fructidor,
dans barriques et non citernes.
Les blasons de ces chevaliers
toujours parés pour des croisades
illustrant de nobles celliers
parlant de gueules et rasades
sont, toujours, brillants cavaliers.

Tous les rêves sont leur trésor;
Ils n’ont, pour eux, de subalternes
et, quand  ils prennent leur essor
c’est pour franchir toutes poternes.
Les combats de ces chevaliers,
 dans le bruit des arquebusades,
ou dans les duels singuliers
se terminent par des rasades
désaltérant les cavaliers.

Toujours criant : ENCOR ! ENCOR !
Orgueilleux de leurs goûts paternes,
Ils sont Nabuchodonosor
pendant rebelles aux lanternes.
Les pardons de ces chevaliers
sont de vineuses accolades
dans leurs beaux chais hospitaliers
où l’on voit, unis par rasades,
cavalières et cavaliers.

ENVOI
Princes, princesses, tout cet or
aimé des dieux et des malades
est un soleil de messidor
déversant, du ciel ses rasades;
il est lances et boucliers
pour victoire à ces chevaliers.

   

Ballade du Bontemps
Sainte-Croix-du-Mont

Galants, en toilette choisie,
ces nectars aux pourpoints dorés,
tissés comme en Andalousie,
brillent avec des airs sucrés.
Sous leurs allures féminines
ils cachent un cœur  conquérant
et, souvent âmes léonines.
Si leur alcool est tolérant
c’est que leurs grâces sont divines.

Plus attrayants que l’ambroisie,
Ils se donnent aux altérés
avec les élans d’Aspasie
dans des baisers énamourés.
Mais leurs caresses féminines
dans leur abandon apparent,
sont, quelque peu, forces gredines
pour qui serait intempérant
tant leurs tendresses sont divines.

C’est, toujours, avec courtoisie
et mille gestes mesurés
qu’ils provoquent la jalousie
de leurs voisins exaspérés.
Offrant leurs coupes féminines
au mystère odoriférant
ils sont, fiers de leurs origines,
le dernier rêve du mourant
attendant les douceurs divines.

ENVOI
Princes à l’âme, un jour, choisie
pour ne laisser indifférent
ni peuple, ou noble, ou bourgeoisie,
on vous craint en vous célébrant;
car vos allures féminines
et vos propos édulcorés
vous donnent des armes divines
pour les faibles et timorés.

St-Croix du Mont
 
Guyenne

 

 

Ballade de la Connétablie

Dans l’or ou le pourpre établie
pour honorer vin rouge ou blanc,
voici notre Connétablie
avec bel insigne à son flanc !
Elle est fille de la Garonne,
toujours prête à rire et chanter
sans, dans son labeur, s’arrêter,
comme faisait la Cadichonne.
Pour honorer vin rouge ou blanc,
dans l’or et la pourpre établie,
voici notre Connétablie
avec bel insigne à son flanc.

Elle s’emploie et multiplie
pour conserver, fière, son rang,
car elle croit et sans folie
à ses deux nectars : lymphe ou sang.
Le connétable fait revivre
un temps célèbre en ces hauts lieux
où, de boire vins merveilleux,
 tel son seigneur, serf était ivre.
Avec bel insigne à son flanc,
dans l’or et la pourpre établie,
voici notre Connétablie
pour honorer vin rouge ou blanc.

Chassant peine et mélancolie
avec ce vin loyal et franc
né de la vendange jolie
après qu’aura sonné son ban,
le Connétable, en son armure,
de noir et jaune ou bien vermeil,
est chevalier de l’aventure
prêt au combat dès son réveil.
Dans l’or ou la pourpre établie
pour honorer vin rouge ou blanc,
voici notre Connétablie
avec bel insigne à son flanc.

ENVOI

Prince Connétable, n’oublie
que, Gascon, tu demeures Franc
n’acceptant jamais d’ordalie
et, qu’accusé noble à son banc,
le vin de la Connétablie
de Guyenne, soit rouge ou blanc,
a sa renommée établie
avec bel insigne à son flanc.

oenophilementv


Par Jean Claude Denogens

Fondateur et Grand Chancelier
de l’Ordre du Mérite Œnophile
Officier dans l’Ordre du Mérite agricole (France)


Copyright © 2013 devigneenbouche.org / Tous droits réservés