Les chroniques de Christian Lagauche
« Qui sait boire sait aimer
Et qui sait aimer sait boire ...»

  • Grand reporter à France télévision France télévision

Membre de la PRESSE SPÉCIALISÉE
 
Les vins de Madagascar
 
 

A Madagascar, on boit toutes les boissons alcoolisées ou non alcoolisées d’importation, on consomme les boissons de production locale tel que le rhum, le vin de palme (trembo), de l’eau, de « l’eau de riz », du vin rouge, du café, du thé des jus de fruit… et de la bière !

Globe trotteurs infatigable, le journaliste Christian Lagauche nous conduit à la découverte des vignobles de Madagascar.


Vignoble de Madagascar
Vin de Madagascar

Christian Lagauche en compagnie de 
Belarmin Randriamanahirana
directeur technique  de Lazan'i-Betsiléo

Bouteilles produites par Lazan'i-Betsiléo

La surface des vignes à Madagascar est passée de 250 à 800 ha en 40 ans. La progression est lente. La viticulture est encore dans sa phase de lancement et cherche sa voie. Ce sont des cépages hybrides.

A 1,200 mètres d'altitude sur les hauts plateaux de la région de Haute Matsiatra en pays Betsiléo, à 12 kilomètre de Fianarantsoa,  la société Lazan'i-Betsiléo et ses 625 paysans actionnaires disposent d'une surface de 300 ha avec une production annuelle de 800 tonnes de raisins Muscat par an qui donnent 520.000 litres de vin environ.  Ce rendement dépend pour beaucoup du climat qui détermine le degré du vin.

Le terroir est excellent, l'hydrométrie et l'ensoleillement également. Des investisseurs chinois ont loué des terres dans cette région pour planter des vignes.

Ici sous les tropiques les vendanges se déroulent sur un mois de fin janvier à fin février. Ici rien de mécanique, le raisin est foulé aux pieds. Une centaine d'ouvriers travaillent dans les caves de Lazan'i-Betsiléo.

En 2003, Lazan'i-Betsiléo a obtenu le Golden Europe Award for Quality et le New Millenium Award à Paris.


C'est seulement après 3 ou 4 semaines quand le vin devient stable que l'on procède à la mise en bouteille. A Madagascar, l'approvisionnement en bouteilles est problématique, ici donc on récupère toutes les bouteilles en verre, elles sont réutilisées car l'île ne dispose pas de verrerie.

Le défi actuel de la société consiste surtout à améliorer la qualité grâce à une collaboration avec le Lycée agricole de Beaune en Bourgogne qui vient de planter des plants de pinot noir et de Chardonnay.

Actuellement Lazan'i-Betsiléo produit des vins simples, blanc, rouge, gris, rosé à consommer rapidement mais aussi des moelleux et des mousseux.

Face à la concurrence des vins sud-africains qui ont déjà une longue tradition de la vigne et de la viticulture, les viticulteurs malgaches s'orientent vers des cépages reconnus, plus nobles et de qualité pour que les vins de la Grande Ile s'ouvrent à l'exportation.

Il faudra encore du temps pour que les vins malgaches atteignent un niveau de qualité, mais la voie est grande ouverte pour en faire des vins appréciés sur le continent africain et ailleurs.

Christian LagaucheFrance télévisionsira

   
Sira

 

La seconde édition du « SIRA », la route vers l’Afrique s’est tenue
à Montréal du 14 au 16 septembre.
L’occasion pour des centaines de Montréalais de mieux aborder l’Afrique.

Cet événement culturel et pluridisciplinaire était placé cette année sous le signe de la découverte de l’Art de vivre Africain. Des vacances, des voyages éco-touristiques de l’est à l’ouest et du nord au sud. Des découvertes hors du commun. Le « SIRA» se veut le reflet d’une Afrique inventive en perpétuel mouvement l’idée même du « SIRA » est de contribuer au développement touristique et économique des pays du continent.

Le vœu de Maryam sy Diawapa, la Présidente de la Maison de l’Afrique à Montréal, située au 6256 Avenue Henri-Julien (1)

Trois jours de rencontres où les conférences affichaient complet. 11 pays présents à cette 2ème édition : Angola, Burundi, Cameroun, Côte D’ivoire, Egypte, Rwanda, Kenya, Ouganda, Tanzanie. A noter la Présence de Madagascar seul pays présent à avoir une culture viticole avec des centaines d’hectares de vignes- dans la région des plateaux de Fianarantsoa où l’on pratique l’assemblage, l’élevage et le vieillissement dans un terroir exceptionnel. Une excellente raison pour la Gazette des Œnophiles De Vigne en Bouche de nous amener sur les coteaux Malgaches, déjà réputé pour ses orchidées, son café et son foie gras Madagascar tente aujourd’hui de faire une percée dans le domaine de la vigne et du vin à travers les vignobles de Fianarantsoa.


 

http://www.maison2lafrique.com

email: ccs@madagascar-embassy.ca

De gauche à droite:
Daniel Lacasse, Anne-Marie Rabaraona, Ando Henzo Andrianady
  logo sira  


 
Avis Important sur le Copyright
Copyright © «Ordre du Mérite Œnophile». Tous droits réservés.
Copyright © «De Vigne en Bouche la Gazette des Œnophiles». Tous droits réservés.
Cette chronique est la propriété intellectuelle exclusive de Mr Christian Lagauche qui collabore gracieusement au développement de notre site.
Toutes les marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite conformément au Code de la Propriété Intellectuelle. Le matériel et l’information contenus dans le site ne peuvent être utilisés.
Au fin de précision, la modification, le téléchargement, la publication, la reproduction sur un autre site, la diffusion sur internet ou l’utilisation à des fins publiques ou commerciales du matériel et de l’information se trouvant dans ce site est strictement prohibée sans l’accord préalable de «l’Ordre du Mérite Œnophile» et de «De Vigne en Bouche la Gazette des Œnophiles» ou du titulaire de droits visé.
 
Copyright © 2012 devigneenbouche.org / Tous droits réservés